Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

GTA passé de mod

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Take Two et les mods, cela n'a jamais été l'amour fou. Le studio n'a jamais fourni de SDK pour ses jeux ce qui n'a pas empêché les moddeurs de faire des trucs de fou comme des mods multi pour les GTA depuis le 3 alors que ce sont des jeux solo. Mais jusqu'à présent, le modding était toléré. Le succès de GTA Online a changé la donne.

Selon eux, ils permettent de tricher en ligne. Non seulement cela pourrit le jeu en le déséquilibrant mais surtout Take Two perd de l'argent si on peut tricher pour gagner du blé rapidement au lieu d'acheter les micro-transactions. Ils ont donc fait fermer une série de mods payants qui permettaient de gruger. Bon débarras.

Par contre ils ont aussi envoyé un cease and desist aux créateurs d'OpenIV qui n'ont pas eu d'autre choix que d'obéir et d'arrêter de distribuer leur mod. Plus qu'un mod, OpenIV était un véritable SDK pour GTA IV, GTA V et Max Payne 3. Selon Take Two, OpenIV permettait de pourrir la vie des joueurs de GTA Online. L'éditeur explique qu'ils réfléchissent à une solution. Pendant ce temps, les joueurs sont furieux. En quelques jours, le jeu vient de se prendre une tonne d'avis négatifs sur Steam et une pétition pour sauver OpenIV a déjà recueilli plus de 55 000 signatures. Il aurait peut-être fallu parler aux devs d'OpenIV avant de parler aux avocats. Ces derniers ont bossé plus de 10 ans sur l'outil et ont toujours essayé de rester à peu près dans la loi et de ne pas interférer avec le jeu en ligne.
Rechercher sur Factornews