Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Granblue Fantasy Project Re: Link se fera attendre

Frostis Advance par Frostis Advance,  email  @FrostisAdvance  
 
Comme à son habitude, le studio PlatinumGames est sur plusieurs projets en même temps, dont un certain Granblue Fantasy Project Re: Link pour le compte de Cygames. Et comme pour le reste des annonces, il a fallu attendre un festival, le Granblue Fantasy Fes 2017, pour en savoir un peu plus.

Première nouvelle, on apprend que le projet est dirigé par Kenji Saito, une des étoiles montantes de PlatinumGames, qui est même dans l’équipe depuis l’époque Clover Studio, puisqu’il a fait ses premières armes en tant que stagiaire développeur sur Viewtiful Joe en 2003. Il est ensuite passé rapidement Lead Software Engineer sur Viewtiful Joe: Red Hot Rumble en 2005, mais surtout sur Bayonetta en 2009, pour ensuite avoir la lourde tâche de diriger Metal Gear Rising: Revengeance en 2013 et récemment Transformers: Devastation en 2015. Bref, ce n’est clairement pas le dernier des nazes dans son poste et il semble que lui et son équipe bosse comme des dingos sur ce futur projet.

On découvre donc une nouvelle vidéo de Granblue Fantasy Project Re: Link, qui, malheureusement, est recouverte de « sugoi » et de « kawaii » des différentes présentatrices sur le plateau. En plus de cela, la vidéo n’est qu’en 480p, donc pas d’excellente qualité, mais elle permet tout de même de se rendre compte que le jeu a déjà de la gueule.

Dans cette présentation, le joueur dirige Katalina dans deux situations bien distinctes : une balade dans un village et un combat, accompagné de 3 personnages dirigés par la console. Au passage, les développeurs affirment que le jeu sera jouable seul ou en multi, ce qui promet de longues heures de jeu… ou pas. D’après ce qu’ils ont dit, il semble que les personnages évoluent dans des « situations », ce qui peut être un peu trompeur. On aurait donc peut-être pas devant nous un RPG en monde ouvert, mais plutôt une sorte de Monster Hunter : on se balade dans un village et on fait des missions.  

Reste qu’il faudra encore patienter quelques mois, puisque la date de « quelque part en 2018 » a disparu du site officiel. 

Rechercher sur Factornews