Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Gemmes pas ta gueule

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Valve a deux passe-temps favoris : torturer les fans de Half-Life et créer de la richesse à partir de rien. Ils viennent de lancer une nouvelle monnaie virtuelle, les gemmes. On obtient des gemmes en détruisant les trucs inutiles de son profil types cartes à collectionner, badges et smileys. Une carte rapporte par exemple environ 20 gemmes.

Que faire avec ces gemmes ? On peut tout d'abord acheter un booster de trois cartes à collectionner pour un jeu pour des prix compris entre 666 gemmes et 1000 gemmes. En faisant le calcul, on se rend compte qu'il faut donc vendre 50 cartes pour en récupérer 3. C'est déjà bien débile. Mais il y a mieux : on peut utiliser ces gemmes pour placer des enchères sur 2000 jeux. A partir du 15 décembre au soir et jusqu'au 18, il y aura 100 sessions d'enchère, une toutes les 45 minutes. A la fin de chaque session, le meilleur enchérisseur repartira avec une copie du jeu en question.

Et les gens enchérissent. Des montants délirants. Prenons par exemple Counter-Strike Global Offensive, un jeu vendu normalement 15 dollars. La meilleure enchère actuelle dépasse les 100 000 gemmes. Comment ce type a pu amasser autant de gemmes ? En supposant qu'il ait vendu des cartes, il aurait fallu qu'il en vende 5 000. S'il avait vendu ces cartes sur le marché pour de l'argent réel, même avec un prix plancher de 5 cents par carte, il se serait fait 250 dollars.

L'hypothèse la plus probable est qu'il a acheté ces gemmes. En effet, on peut acheter et vendre des sacs de 1 000 gemmes avec de l'argent réel, Valve touchant sa petite commission. Dès son introduction, la gemme a connu un jeudi noir vu que le court du sac est tombé à 3 cents le jeudi 11 décembre. Il est maintenant à 70 cents. Si le type aux 100 000 gemmes les a acquises à ce moment, il ferait mieux de les revendre maintenant. Il se ferait dans les 60 dollars ce qui est toujours 4 fois plus élevé que le prix du jeu sur lequel il a misé.

Mais il y a encore plus fort. En plus des jeux, on peut aussi miser pour une skin spéciale de son profil. La meilleure enchère dépasse les 1,2 millions de gemmes. Le type en question est une brute sur Steam qui a près de 400 badges et environ 5 000 heures de Counter-Strike à son actif, toutes versions confondues.

On prie pour que tout cela ne soit qu'une expérience socio-économique dont le but est de démontrer la vacuité de la bourse, la fragilité de la bulle économique et le niveau d'absurdité de la finance mondiale actuelle.
Rechercher sur Factornews