Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

[GDC 2017] Quelques concepts de Breath of the Wild

Frostis Advance par Frostis Advance,  email  @FrostisAdvance  
 
Depuis le 27 février et jusqu'à demain, se déroule la Game Developers Conference 2017 de San Francisco. Un beau salon dédié aux développeurs donc, dans lequel on assiste à quelques conférences plutôt cool, comme celle d'hier dédiée à The Legend of Zelda : Breath of the Wild. Et pour cette présentation centrée sur les changements constants dans le développement de ce jeu, la Triforce de Breath of the Wild était présente, avec Hidemaro Fujibayashi (Game Director), Satoru Takizawa (Art Director) et Takuhiro Dohta (Technical Director).
 
Et oui, pas de Miyamoto ni d'Eiji Aonuma. Place aux jeunes ! Et on le sait tous. Le problème avec les jeunes, c'est la drogue. Du coup, cette Triforce nous a présenté quelques concept arts tout droit sortis de leur imagination débordante suite à quelques rails de cocaïne.

Cela a commencé par une vision très futuriste de la série avec un artwork nommé The Legend Of Zelda : Invasion, dévoilant une direction artistique proche de Breath Of The Wild, dans lequel on découvre Link de dos, regardant un vaisseau spatial type Independence Day débarquer sur Hyrule. A la limite, ça pourrait presque passer. Sauf que cet artwork était accompagné d'une page de manga dans lequel on voit Link, mais aussi Ganondorf avec un t-shirt de Metallica, ainsi que ce qui pourrait être Eddie (la mascotte d'Iron Maiden), le tout en train de regarder un extraterrestre sur un lit. Ok.
 
Le second concept pourrait être proche d'un spin-off portant le nom de Hyrule Wars : From The Legend Of Zelda. On ne voit pas grand-chose, à part Link courant sur un terrain assez vide, avec au fond une tour et une sorte d'explosion. 
 
Enfin, et c'est certainement là que la cocaïne a fait effet, l'équipe a dévoilé des artworks d'un Link redesigné. En jean, portant un sweatshirt vert et un bonnet avec un pompon. Moto, guitare Flying-V, armure de l'espace et Metroid, tout est là pour vomir.
 
Heureusement, les trois compères nous ont aussi présenté la base de Breath of the Wild, à savoir un Zelda en 2D 8-bit rappelant très fortement le tout premier épisode sorti en 1987. Hidemaro Fujibayashi explique qu'avec ce concept, il voulait expérimenter pas mal de choses, comme le fait de donner le choix aux joueurs de faire ce qu'ils veulent dans un monde ouvert, mais avec de réelles conséquences. Ce n’est vraiment pas mal et ça donnerait presque envie d'une sortie de Breath of the Wild 2D. Et comme on a de la chance, un mec dans la salle a tout filmé !

Rechercher sur Factornews