Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

GC : La première et dernière fois que les allemands verront Madworld

Zaza le Nounours par Zaza le Nounours,  email  @ZazaLeNounours
 
De passage chez Sega, nous ne pouvions bien évidemment pas manquer de nous pencher sur le cas de MadWorld, nouveau jeu de Platinum Games. Un titre complètement déjanté, à la violence gratuite exacerbée et au style graphique assez unique, qui a fait parler de lui dès son annonce.

Très sincèrement, on n'a pas appris grand chose de nouveau durant cette présentation. On sait maintenant qu'il y aura des phases à moto, qui n'ont d'ailleurs pas l'air particulièrement passionnantes - même si l'absence totale d'ennemis dans cette version actuelle du jeu n'aidait pas à provoquer une certaine excitation dans le public.

Par contre, nous avons enfin pu assister à une présentation en live du modebeat 'em all, et là, les mots risquent bien de manquer. C'est tout simplement, de très loin, le truc le plus violent et barré qu'il nous ait été donné de voir depuis longtemps. Depuis toujours, peut-être. On l'avait déjà vu, mais admirer Jack (le héros) balancer un ennemi sur un mur hérissé de pointes ou dans les pales d'un ventilateur, lui planter un panneau dans la tête, le couper en deux à coups de tronçonneuse (avec les mouvements qui vont bien effectués à la Wiimote) reste un plaisir trop rare - qui plus est sur la console la plus grand public de tous les temps.

Le style graphique façon BD de Frank Miller, tout en noir et blanc (les seules pointes de couleurs viennent du rouge du sang, donc autant dire qu'il y en a beaucoup, et des onomatopées jaunes qui apparaissent par moments), désamorce d'ailleurs complètement cette débauche de violence, et là où un Manhunt 2 en devient nauséabond, on se retrouve ici à exploser de rire devant des affrontements qui se finissent systématiquement en boucherie.

L'aventure sera ponctuée de mini-jeux là encore complètement idiots et sanglants : celui que nous avons pu découvrir ici consistait à jeter des ennemis dans une fosse pour les voir se faire broyer par une presse hérissée de pointes.

MadWorld est attendu en 2009, sans plus de précision. Vivement.

Rechercher sur Factornews