Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

GC : Jack Keane tente rien... n'a rien ?

ClémentXVII par ClémentXVII,  email  @ClementXVII
 
Troisième et dernier jeu qu'on a pu voir tourner chez 10tacle Studios, Jack Keane est un jeu d'aventure influencé par les grands films d'aventure tels qu'Indiana Jones, Allan Quatermain ou encore A la poursuite du Diamant Vert. Le scénario du jeu pourrait être digne d'un jeu de la belle époque chez LucasArts: sur une île de l'océan indien, l'infâme Docteur T s'empare des secrets d'une plante pouvant garantir l'approvisionnement de thé à l'Empire britannique. Jack Keane et son navire sont alors mandatés par la Couronne pour conduire un agent secret sur l'île, agent qui devra neutraliser les plans diaboliques du Docteur T.

La première chose qui frappe face à ce jeu, c'est la variété des couleurs utilisées. Chaque scène est vivement colorée, afin de donner un aspect plutôt cartoon qui donne bien. Le jeu est un point n' click réalisé de la même manière que les Sam & Max de TellTale : les personnages évoluent dans des décors en 3D, et la caméra dynamique suit leurs mouvements.
Le fait d'avoir choisi une caméra dynamique s'avère utile au début du jeu, et permet de donner des coups de pouce au joueur.

Bien qu'il soit un jeu d'aventures classique, Jack Keane nous a aussi semblé très dynamique. Dans le premier chapître du jeu (qui est aussi dans la démo), Jack est aux prises avec des types à la mine patibulaire, et il va devoir s'arranger pour les mettre hors d'état de nuire. Le seul problème, c'est qu'il se trouve attaché à une chaise, en haut de Big Ben. D'une manière ou d'une autre, il arrive à se détacher, puis se retrouve coincé sur le toit de la tour, avec les bandits à ses trousses. Même si les énigmes ne sont pas chronométrées et que Jack Keane ne peut pas mourir, ce genre de scènes d'introduction permet de se mettre dans le bain très rapidement, et donne une certaine dynamique au jeu.

Le jeu complet contient 13 chapîtres, et tant pis pour les superstitieux. D'après Deck13, chaque chapître devrait être suffisamment différent pour garantir un bon dépaysement : certains sont orientés exploration, alors que dans d'autres il faudra discuter avec bon nombre de personnages pour avancer. Dans un autre chapître, Jack se trouve à bord d'un biplan en assez mauvais état, et devra le réparer pendant que le pilote vole aux trousses du Docteur T. Cette variété, ainsi que l'architecture des décors (la ville du Cap, la jungle ou encore le manoir du Docteur T) en font un jeu qui devrait plaire à la plupart des aventuriers formés à l'école du sieur Lucas (ou de M. et Mme Sierra). D'ailleurs, les références culturelles sont légion, dès les premières secondes de l'introduction !

Pour Jack Keane, Deck13 utilise une version améliorée du moteur de Ankh. On y verra donc toujours un certain degré de bloom. Pour le reste, certaines textures m'ont paru moins fines que d'autre, mais peut-être que ce sera corrigé dans la version finale. Jack Keane devrait sortir en octobre sous nos contrées, et je ne peux que vous conseiller de vous jeter sur la démo du jeu qui comprend les deux premiers chapîtres. Bien qu'elle soit en allemand, elle donne une excellente idée de ce qui nous attend dans le jeu complet.
Rechercher sur Factornews