Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

GC : House of the Dead Overkill sort de sa tombe

Zaza le Nounours par Zaza le Nounours,  email  @ZazaLeNounours
 
Sega a profité de cette GC2008 pour annoncer House of the Dead : Overkill, nouvelle itération de la série de jeux de shoot de zombies. Oui, ok, on a connu plus excitant, mais finalement les House of the Dead font partie de ces jeux qui ne payent pas de mine et qui plaisent toujours.

Cet épisode Overkill délaisse l'ambiance des précédents opus au profit d'une ambiance inspirée des films Grindhouse, revenus à la mode après la sortie de Death Proof de Tarantino et Planet Terror de Rodriguez. C'est d'ailleurs ce dernier film qui semble avoir inspiré le plus les développeurs de Sega, puisque tous les petits artifices visuels bidons se retrouvent dans ce House of the Dead : Overkill : image volontairement pourrie, couleurs et lumières saturées, présentation façon film d'horreur des années 70... Tout ça ne fait pas un bon jeu, on est d'accord, mais au moins on se lance dans un titre qui ne se prend pas du tout au sérieux.

Côté gameplay, on reste dans le railshooter des plus classiques, avec quand même la possibilité de tourner la tête de 45° dans toutes les directions, pour trouver des bonus ou au contraire se faire agresser par des zombies affamés. Zombies qu'il sera possible de démembrer : si vous arrachez les jambes du mort-vivant qui se dirige vers vous, il tentera de venir vous boulotter les chevilles en rampant.

Certains éléments du décor seront destructibles, même si nous n'en avons rien vu dans la présentation de gameplay à laquelle nous avons assisté. Certains zombies viendront aussi se frotter d'un peu trop près à vous, et il faudra alors secouer la Wiimote dans tous les sens pour vous en débarrasser. Un bullet-time sera également de la partie, pour pouvoir dégommer les groupes de zombies les plus important sans trop paniquer. Bien évidemment, le jeu sera jouable à deux, un deuxième larron pouvant rejoindre et quitter la partie à tout moment.

Techniquement, les petits effets crados cachent un peu la misère de graphismes assez pauvres, mais à vrai dire on n'attendait pas grand chose de ce House of the Dead : Overkill de ce côté-là. Il n'aura sûrement rien de vraiment nouveau, ça reste du House of the Dead pure souche, et les amateurs d'arcade y trouveront vraisemblablement leur compte.
Rechercher sur Factornews