Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

GC : Far Cry 2, on y a joué

Zaza le Nounours par Zaza le Nounours,  email  @ZazaLeNounours
 
Cette Games Convention a été pour nous l'occasion de tâter brièvement de Far Cry 2. On n'a rien appris de nouveau, on a juste été confortés dans nos a prioris, qu'ils soient positifs ou négatifs.

On va commencer par les points forts, car en toute honnêteté le jeu n'en manque pas. Visuellement, il en impose. Les environnements sont véritablement immenses, très riches et détaillés et surtout très crédibles : on a vraiment le sentiment de se promener en pleine savane. La météo fait également son petit effet. On ne sait pas sur quelle config tournait le jeu mais nous n'avons pas noté de baisse de framerate, uniquement des freezes malheureusement assez fréquents. La version PS3 était elle moins reluisante : si le rendu était très proche du PC, le framerate était en revanche complètement à la rue.

Propulsés en plein milieu du jeu, sans savoir où, qui, comment et pourquoi, on s'est contentés d'arpenter les routes à bord de la première caisse qui nous tombait sous la main, nous arrêtant régulièrement dans des petits campements pour les nettoyer de tous leurs occupants. Pour rigoler, on mettait de temps en temps le feu à un petit coin de brousse, et là encore la propagation du feu était vraiment bien rendue.

Le feeling des armes est plutôt bon, en revanche celles-ci ont tendance à s'enrayer un peu trop souvent. VRAIMENT trop souvent. À tel point qu'il était difficile de vider un chargeur sans avoir à secouer son flingue dans tous les sens pour remettre les choses en place. En revanche il vous faudra oublier d'espérer tuer quelqu'un sans passer en visée ironsight.

On terminera avec bien évidemment le point noir - que dis-je le point noir, la pustule purulente du jeu : son IA. Les ennemis sont d'une bêtise absolument innommable. Ils ne se mettent pas à couvert. Ils se jettent bêtement au sol alors que personne n'a encore commencé à tirer. Ils s'accroupissent en plein milieu du chemin alors qu'on les tient en joue avec une mitrailleuse fixe. Ils se barrent en courant et s'arrêtent tous les trois mètres en nous tournant le dos alors qu'on les poursuit avec une machette. Je m'arrête là, mais ces exemples sont suffisamment parlant : si le jeu sort en l'état, les combats ne présenteront véritablement aucun intérêt, ce qui est quand même plutôt emmerdant pour un FPS, et qui serait d'autant plus regrettable pour un jeu comme ce Far Cry 2 finalement rempli de bonnes choses. On croise les doigts mais en toute honnêteté, on n'y croit plus.
Rechercher sur Factornews