Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

GC : Blacksite Area 51

ClémentXVII par ClémentXVII,  email  @ClementXVII
 
J'ai du mal à comprendre les extra-terrestres. Ils ont beau essayer de nous envahir, à chaque fois ils se font botter le cul par une poignée d'humains. Pourtant, nous avons en général beaucoup moins de bras et de jambes qu'eux, sommes beaucoup moins impressionnants. Et puis, il faudrait leur expliquer qu'il n'y a plus rien à conquérir chez nous, que le réchauffement climatique rendra la Terre inhabitable sous peu... peut-être qu'ils arrêteraient de choisir notre planète comme cible ?
D'un autre côté, s'ils nous fichaient la paix, on n'aurait pas énormément de façons de prouver notre supériorité au travers des jeux tels que Blacksite : Area 51.

L'histoire de BlackSite se résume en deux mots : Invasion Extra-Terrestre. Le reste n'est qu'un prétexte à nous servir un FPS se déroulant de nos jours et tout ça pour quoi? Pour dégommer de l'alien à grosse dose.

Alors, BlackSite, un FPS de plus dans une catégorie qui continue à plaire ? Un renouveau du genre ? Ben d'après ce qu'on a pu voir à Leipzig, BlackSite serait un mélange entre Gears of War (pour le squad) et Lost Planet (pour les boss hénaurmes), le tout en vue FPS, et se déroulant de nos jours. Comme nous l'a bien précisé Midway, BlackSite n'est pas un Rainbow Six, ne vous attendez pas à ce que la composante "squad" soit fortement développée. On peut leur donner des ordres, leur demander de planter des explosifs ou de capturer un véhicule, mais il est tout à fait possible de se la jouer solo. La performance du squad dépendra largement de vos actions : si on joue bien et qu'on prend des décisions tactiques, ces derniers n'hésiteront pas à faire un bulbe-shot, mais si on joue comme un pied, ils resteront principalement à couvert et n'oseront pas prendre d'initiative.

A Leipzig, Midway présentait deux niveaux. L'un d'eux était justement la Zone 51, où nous avons pu assister à un combat contre un gigantesque cafard extra-terrestre. Ca a été l'occasion de nous montrer que les décors (pas tous) étaient destructibles, et la capacité du bazooka à rester locké sur sa cible, même quand celle-ci a disparu du champ de vision. L'autre niveau est une banlieue américaine classique, du genre Wisteria Lane. D'après Midway, le fait d'ajouter des niveaux sortis de la vie de tous les jours permet au joueur de mieux s'identifier au héros. Pour ma part, j'aurai laissé les aliens envahir cette banlieue, ça aurait évité pas mal d'ennuis à toute une série de femmes. Là bas, nous avons eu droit à une horde de soldats-mutants, qui ne voulait qu'une seule chose, en finir avec nous.

Comme dans la plupart des jeux actuels, et contrairement aux ennemis qu'on affronte, notre énergie se regénère dès que l'on passe à couvert. Pas besoin de medikit, il suffit de se planquer deux secondes et nous voilà frais comme un gardon. Il faudrait que les développeurs ou éditeurs se rendent compte qu'il n'y a rien de tel que de se retrouver en plein milieu d'un niveau avec seulement quelques points de vie sans savoir ce qui se trouve derrière la prochaine porte, medikit ou monstre ?

Il est difficile de se rendre compte de la profondeur d'un jeu en 20 minutes de présentation. Blacksite: Area 51sera-t-il un bon jeu? Aucune idée. Il comporte des scènes intéressantes, mais à vouloir reprendre des idées à droite et à gauche dans d'autres jeux, il prend le risque de se retrouver le cul entre deux chaises... il faudra donc attendre les tests du jeu final pour voir si la mayonnaise a pris.