Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

GC : 2K bien qui finit bien

Shua par Shua,  email
 
Après Bordelands, nous avons profité de notre présence chez 2K pour mettre le nez dans les affaires de 2K Sports, avec la présentation de NBA 2K9 et NHL 2K9, crûs 2009 des jeux de basket et de hockey de la firme.

En premier lieu, nous avons eu droit à une rapide démonstration de NBA 2K9. Techniquement, c'est une franche réussite : propre et soigné, un aliasing quasi-inexistant si ce n'est plus, et surtout, des tribunes remplies à craquer de supporters brillamment modélisés et presque tous différents les uns des autres. Cette foule au bord du terrain donne un cachet supplémentaire, et la sensation d'assister à une vraie rencontre de NBA. On appréciera la présence d'un mode multijoueur qui permettra de s'affronter à cinq contre cinq.

Ensuite, ce fut au tour de NHL 2K9 de s'illustrer dans sa version Wii, qui risque d'ailleurs d'être la plus intéressante à jouer. Vous contrôlez les mouvements des joueurs avec le Nunchuk et désignez la personne à qui faire une passe avec la Wiimote, de même que pour tirer aux cages. En cas de possession adverse, il est possible de contrôler le gardien de votre équipe, et de défendre votre but en bougeant les manettes de gauche à droite et de haut en bas. Des phases de combats au corps à corps ont également été implantées, où à l'image de Wii Sports, il vous faudra balancer des mandales pour sortir victorieux de votre affrontement, et ainsi gagner en confiance et en assurance pour le reste du match. Pour finir, une drôle d'idée de la part des développeurs : au coup de sifflet de la mi-temps, le joueur pourra "nettoyer" la glace à bord d'une dameuse. C'est inutile et sans importance pour la suite de la rencontre, mais on vous en parle tout de même.
Rechercher sur Factornews