Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Fig : les indies se lancent dans le crowdfunding

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Pour ceux qui n'ont jamais filé de blé à une campagne de crowdfunding, voici comment les choses se passent : Vous donnez de l'argent à une bande d'inconnus qui vous promettent la lune et un an plus tard vous recevez un poster moche et un jeu buggué. Vous ne faites pas un investissement. C'est grosso modo une précommande. Du coup, vous avez beau être un peu deg' quand Oculus vend son derrière à Facebook et que vous n'avez que votre DK1 pour pleurer mais, légalement, Oculus ne vous doit rien si ce n'est un brin de reconnaissance.

Fig veut changer les choses. Cette nouvelle plateforme de crowdfunding va servir à financer des jeux et rien que des jeux choisis avec amour par un conseil de 4 membres : Aaron Isaksen (Indie Fund), Brian Fargo (InXile), Feargus Urquhart (Obisidian) et Tim Schafer (Double Fine). En plus du système classique de financement à la Kickstarter (dons contre récompenses), vous pouvez investir pour de vrai dans le jeu à condition d'être un investisseur accrédité et de filer au minimum 1 000 dollars. Fig espère faire sauter la première condition. Les investisseurs toucheront un pourcentage sur les ventes du jeu tandis que Fig garde l'exclusivité des droits de distribution et que le développeur reste propriétaire de la licence du jeu.

C'est une pratique assez neuve dans le jeu vidéo mais l'appel aux investisseurs via le crowdfunding est assez bien établi pour les films indépendants ainsi que les startups. Vu le nombre de jeux qui sortent ces temps-ci, il est probablement plus prudent de placer votre argent sur une table de casino ou en achetant des cartes Magic rares.
Rechercher sur Factornews