Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Eve Online : dans l'espace le drama vous fera crier

Arnaud par Arnaud,  email  @drsynack
 
Les dramas, c'est un peu le nerf de la guerre des MMO. Le passage au karsher des guildes, l'aspect positif de la colonisation adapté aux nolife. Si on y réfléchit bien, le MMO se prête parfaitement aux dramas, autrement dit aux prises de tête : les gens passent énormément de temps dans le jeu, qui leur tient donc très à coeur, d'où des comportements parfaitement humains : vols, incivilités, insultes.

EverQuest était fort à ce petit jeu là, du fait de l'absence de toute instance. Chaque gros boss avait 7 jours de temps de repop, imaginez donc les coups vicieux que les joueurs pouvaient inventer pour looter une paire de bottes magiques ou un anneau avec "plein d'inté !" ou une dague "avec un putain de DPS." Et bien figurez-vous qu'on a trouvé mieux, en l'entité de Eve Online. Le drama monte jusqu'au niveau des développeurs.

Une monarchie galactique

Petit rappel géo-politique. Dans la partie sans foi ni loi d'Eve Online (je vous redirige vers notre dossier consacré au jeu), une alliance de joueurs très puissante, Band of Brothers, règne d'une main de fer sur une immense partie du territoire (environ un quart, ce qui représente des centaines de systèmes solaires). De nombreuses corporations ou alliances leur paient une rente selon un modèle féodal bien huilé : les serfs paient le seigneur du coin, qui en échange leur offre sa protection en cas d'attaque.

Forte de cette richesse, cette alliance possède une énorme flotte de vaisseaux capitaux et une capacité de production desdits vaisseaux non moins énorme. Ils règnent ainsi en maîtres sur une grande partie de l'espace 0.0. C'était sans compter l'arrivée, il y a quelques mois, de GoonSwarm, une alliance composée exclusivement de membres des forums de SomethingAwful (les fameux "Goons"), alliés aux Russes de Red Alliance. A eux deux, ces groupes ont entrepris de conquérir un espace très important, abattant au passage deux alliés très puissants de BoB. Je parle bien d'alliés, et non pas de serfs. Une chose menant à une autre, BoB et GS sont entrés en conflit. Et c'est là que commence le drama.

Via divers réseaux d'espionnage et méthodes de piratage pas très catholiques, un membre de GS le fait qu'un développeur avait donné des blueprints (des plans de construction d'équipement d'une valeur inestimable) à BoB, leur donnant ainsi un avantage majeur sur leurs ennemis. Pire, un autre membre de CCP est le commandant de la flotte principale de BoB. Conflit d'intérêt ?

Département de la traque des employés louches

Suite à cette affaire, CCP a promis de créer un département dédié à la traque de ses employés qui donneraient un avantage à quiconque dans le jeu (on se demande pourquoi ce n'était pas déjà fait!). Plusieurs mois passent, et apparement rien n'a changé. On apprend en effet dans une lettre ouverte à CCP qu'un développeur aurait rejoint "de force" une corporation membre de l'alliance GoonSwarm de façon fort curieuse, sans donner de réponse et sans dire un mot.

On apprend aussi de la part d'un ancien membre de l'ISD (volontaires qui aident CCP à organiser des events dans le jeu, à modérer les forums, etc.) que certains events étaient truqués afin que telle ou telle corporation "gagne" l'event. Et que toute personne communiquant ce genre d'informations hors du cercle de l'ISD était bannie.

I see your scandal, and raise you a conspiracy !

Mais ce n'est pas tout ! CCP, au lieu de se placer au-dessus de la mêlée, préfère donner du crédit à la lettre ouverte en contre-argumentant. Chacun avance ses preuves, aucune n'étant irréfutable. On a quand même du mal à prendre CCP au sérieux quand ils évoquent un "complot visant à dépeindre CCP comme une société partiale et corrompue. Dans ce cas particulier, au lieu de recevoir des informations concernant des problèmes potentiels et d'avoir assez de temps pour enquêter sur les allégations, nous avons été confrontés à des attaques coordonnées exécutées sur nos forums, Digg, Wikipedia, Slashdot et d'autres média."

Toujours est-il que BoB a plusieurs fois reconnu avoir eu des contacts directs avec les développeurs de CCP, et qu'on se demande pourquoi CCP autorise ses employés à jouer sur le serveur de production. Ce simple changement de règle résoudrait instantanément ces problèmes qui, effectivement, risquent d'entacher la réputation de CCP. Et ne croyez pas qu'il n'y ait que des enjeux virtuels. Les dirigeants de ces alliances manipulent tellement d'argent virtuel qu'ils peuvent le revendre sur ebay ou d'autres sites pour plusieurs milliers d'euros... par semaine.
Rechercher sur Factornews