Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

E3 : Premiers tracés dans The Wonderful 101

Joule par Joule,  email  @j0ule  
 
C'était avec une certaine excitation que nous avons demandé à jouer à The Wonderful 101 dans l'espace un peu trop VIP de Nintendo (dont on s'est finalement fait virer comme des malpropres avant d'avoir pu tester des titres comme Bayonetta 2 ou le nouveau DKC...). Il faut dire, une nouvelle licence à venir sur WiiU, ça court pas les rues.

Sans surprise quand on se retrouve devant un jeu Platinum Games, l'esthétique est léchée, la bande son soignée et le principe barré. Imaginez une sorte de croisement entre un Pikmin bourrin pour le gameplay et Viewtiful Joe pour le visuel, et vous aurez une bonne idée du jeu.

Il s'agit donc de recruter des citoyens pour en faire des super héros et diriger son petit groupe pour aller occire du monstre à tire-larigot. Pour ce faire, il faut transformer son groupe de super héros en arme d'un simple dessin sur l'écran tactile (ou grâce au stick droit) : un trait pour le glaive, un L pour le flingue ou encore une sinusoïde pour le fouet. La détection tactile n'est pas toujours parfaite, ce qui pourrait vite devenir pénible à la longue en plein cœur de l'action.

Cœur de l'action qui est souvent brouillon : la vue en 3D isométrique n'aide pas toujours à bien comprendre ce qui se passe à l'écran (surtout lorsque l'on a un œil sur le Gamepad pour voir si ce putain de tactile a bien reconnu la sinusoïde qu'on vient de tracer). Gageons que ces soucis de prises en main seront corrigés pour la version finale le 23 août, ou qu'ils se corrigeront d'eux mêmes une fois quelques heures passées sur le jeu. D'autant que le combat contre le boss final de la démo, avec ses différentes phases où l'on doit changer d'armes, se révélait bien prometteur.
Rechercher sur Factornews