Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

E3 : Premiers pouvoirs dans inFAMOUS Second Son

Joule par Joule,  email  @j0ule  
 
Dans un coin reculé de l’espace VIP de Sony Europe se trouvaient deux développeurs de inFAMOUS: Second Son, occupés à rien foutre. Etant allergique à l’oisiveté, je me suis précipité sur un fauteuil pour prendre le pad et jouer au jeu. Manque de bol, on n’avait pas le droit et la carrure des devs m’a persuadé de me contenter de les voir parcourir la démo. Prenant mon calepin à deux mains, je posais mes yeux sur l’écran.

Et ce que j’y ai vu était fort joli, voire impressionnant. Après une intro que j’aurais coupée si j’avais eu le choix, on se retrouve jeté dans un open world, décidément très à la mode pour cet E3 2013, au visuel très fouillé et au rendu impeccable. Cerise sur le gâteau, une bonne partie des environnements est destructible, ce qui permet d’apporter du dynamisme et de la variété aux combats.

A ce sujet, le héros ne disposera pas d’armes à proprement parler. Mis à part son bracelet qui peut se transformer en chaîne dévastatrice, Delsin Rowe utilisera exclusivement ses pouvoirs. Ce sont ces derniers qui font d’ailleurs qu’il est pourchassé par les forces de l’ordre, qui cherchent à emprisonner tous les autochtones doués de capacités spéciales, suite aux évènements du second opus 7 ans auparavant. Le héros a donc la capacité de récupérer et d'utiliser les pouvoirs des autres surhommes qu’il rencontre. Cela va de la téléportation à la capacité de planer en passant par du tir de projectile dévastateur.

Le jeu se déroule à Seattle pour trois raisons. La première est que le studio qui développe le jeu s’y trouve, permettant ainsi d’être très fidèle dans la reproduction (et aussi de minimiser les frais de reportage photos). La seconde est de justifier de passer du Nirvana dans le trailer. Enfin, les développeurs m’ont dit que comme il pleut tout le temps là-bas, cela permet d’obtenir plein d’effets spéciaux fantastiques que seule la PS4 peut offrir. Probablement grâce à la puissance du cloud des nuages.

On n’a pas pu en savoir plus sur la trame principale, la durée de vie ou comment le système de santé du héros va fonctionner (la démo étant apparemment en god mode). Il faudra patienter probablement jusqu’à la gamescom pour en savoir plus, et gentiment patienter jusqu’au premier trimestre 2014 pour le jeu final.