Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

E3 : Premiers duels dans The Crew

Joule par Joule,  email  @j0ule  
 
Accueilli de manière assez quelconque lors de la conférence Ubisoft, The Crew affiche pourtant de sacrés ambitions.

Une map simulant les US (dans les grandes lignes), son univers persistant et son système de progression, le jeu développé principalement par les lyonnais d'Ivory Tower tient quasiment autant du jeu de course que du MMO.

Check Da Crou Motherfucker



Comme il était de mise pendant quasiment toutes les présentations Ubisoft, on nous a montré une appli pour tablettes et smartphones. Celle-ci permettait de patienter avant son tour de jeu en choisissant le lieu où l'on allait faire la démo, et en customisant la bagnole qu'on allait utiliser. Nous avons rapidement expédié ces formalités en avant profité des quelques minutes d'attente pour poser quelques questions au développeur.

Sur la taille de la map, il s'agit d'une carte des Etats-Unis simplifiée. On y retrouvera ce qu'on pourrait appeler un résumé du pays de l'oncle Sam : villes principales, grandes contrées, autoroutes, monuments et lieux marquants, etc. Les développeurs n'ont toutefois pas lésiné sur la taille, puisqu'on nous a promis qu'il fallait environ 2h30 pour traverser le pays d'Est en Ouest en roulant à fond sur l'autoroute. Le tout sans temps de chargement.

L'univers du jeu fonctionne en mini-instances. Mettons que vous vous trouvez dans un quartier de Las Vegas , le jeu va créer une instance avec d'autres joueurs, que vous pourrez croiser et donc avec qui vous pourrez éventuellement interagir. Passez votre chemin, et le jeu vous plongera automatiquement et de manière transparente dans une autre instance. On espère que ce système tiendra la route techniquement, puisqu'on se souvient des quelques soucis qu'avaient rencontrés les Test Drive Unlimited (dont beaucoup de devs bossent aujourd'hui sur The Crew). Là encore, on nous a promis que tout serait impeccable et beaucoup plus intuitif, notamment grâce à un système d'amitié amélioré.

The Crew de grâce



C'est à New York que nous avons choisi de faire nos premiers hectomètres avec un petit avant goût de l'open world, quelques bouts de missions et enfin une course contre l'IA (qui devait être réglée au minimum) remportée haut la main. Niveau conduite, les sensations étaient plutôt bonnes, et là aussi, on nous a promis des comportements différents selon le véhicule que l'on conduit et les modifications qu'on lui apporte.

La session de jeu finissait sur de la coopération avec les joueurs des deux bornes adjacentes pour détruire une camionnette en lui rentrant dedans. L'action se passait dans un station balnéaire et changeait radicalement, que ce soit en terme de décor ou de gameplay, de la balade dans New York. Les deux environnements nous ont permis d'apprécier la qualité graphique du jeu, tout à fait honorable compte tenu des ambitions du jeu et de l'absence de chargements. C'est ce que l'on attend de cette nouvelle génération de jeu.

A chaque mission terminée, on a eu droit à de l'XP et de la thune, que l'on pourra dépenser pour des nouvelles bagnoles, de nouvelles améliorations, personnalisations, réparations et encore d'autre surprises qui ne nous ont pas été dévoilées. Le système de progression a l'air touffu et promet de nombreuses heures de jeu. Pour cela, il faudra patienter jusqu'au premier trimestre 2014 afin d'y jouer sur PC, Xbox One ou PS4.
Rechercher sur Factornews