Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

E3 : Premiers coups de sabre dans Ninja Gaiden 3

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Ninja Gaiden 3 était jouable sur le stand Tecmo sur 360. Itakagi n'étant plus là, on n'attendait pas grand chose de jeu. On a quand même réussi à être déçu.

J'ai lancé une partie en hard dans l'espoir d'en prendre plein la gueule, se suer et de stresser comme dans le 2. La démo commence en haut d'un immeuble d'une ville européenne. Ryu scrute l'horizon. Il reçoit des ordres d'une fille. On nous demande de sauter dans le vide. Je m'exécute. La chute n'est pas contrôlable. Par contre à la fin, que vois-je ? Un QTE qui me permet de buter un ennemi.

C'est suivi d'une séquence de combat dans une sorte d'arène où des masses d'ennemis arrivent, des genre de commandos qui essayent de m'attaquer au sabre ou avec des flingues. J'affronte tous ces gens accompagné par du heavy metal tonitruant. C'est violent, bourrin, dynamique... et bien trop facile.

J'ai fait un test. Pendant cinq minutes, je n'ai fait que marteler le bouton carré. Je n'ai pas touché aux directions. Ryu a bien fait le boulot tout seul en passant d'un ennemi à l'autre. Je n'ai rien eu besoin de bloquer et je n'ai pas été touché. On va dire que c'est parce que c'est des ennemis de base... On peut toujours charger son attaque spéciale : une fois lancé, Ryu fonce vers les trois quatre ennemis du coin et leur fait la peau automatiquement. Durant certains combats, un QTE apparait pour finir l'ennemi.

Une fois la zone nettoyée, le jeu m'invite à utiliser "la vision de Ryu". Curieux, je m'exécute. La caméra se déplace et zoome pour me montrer où il faut aller. Dans un putain de beat'em all on ne peut plus linéaire. Bon ce n'est pas grave je ne vais pas l'utiliser. On doit passer sous un camion. Pour cela on utilise la nouveauté du jeu : la glissade. Le Ryu que je connaissais aurait découpé le camion.

Nouvelle arène avec plein de gens. Tout au fond, deux types avec des lance-roquettes me canardent. Il y a un peu plus de challenge car il faut rusher avec les lance-roquette pour les finir en premier. J'ai bien dit un peu. Je finis tout ce monde sans avoir perdu beaucoup de vie. Un aigle arrive, se pose sur mon bras et hop ! Ma santé est revenu et la partie est sauvegardé. Je lance des regards noirs aux gens de Tecmo qui m'entourent.

Un tank-araignée façon Ghost In The Shell tombe du ciel puis essaye de me sauter dessus. Je l'évite durant un QTE. Le boss commence à me canarder. Je me dis "Chouette ! Un combat contre un boss". Mais non. Mon contact radio me demande de fuire. Fuire. Ryu. Je me retrouve au pied d'un mur. On me demande d'appuyer alternativement sur les gachettes pour planter des crochets dans le mur et grimper. De temps en temps on lance une dague sur un gars tout en haut. Arrivé au sommet, on nous demande de marcher discrètement vers un ennemi de dos. Arrivé à porter, on appuie sur un bouton pour faire un stealth kill. Marcher. Stealth kill. Ryu.

On saute de l'immeuble et re-QTE pour buter un mec en bas. On se retrouve face à plein de lance-roquettes qui tirent des salves. On essaye de progressivement en disant qu'il faut avancer en évitant tout cela. Mais non un hélico vient largueur une bombe pour buter tous les ennemis gâchant ainsi une belle scène d'action. Des types avec des boucliers anti-émeute débarquent. Ils sont un peu plus coriace mais je leur fais rapidement la peau. On se retrouve dans le brouillard.

On nous demande encore d'utiliser la vision de Ryu pour nous orienter. On marche et on prend les ennemis à revers à grands coups de stealth kill. C'était trop pour mon petit coeur de lemming. J'ai posé la manette et je suis parti. Je ne pourrais pas vous dire s'il y a d'autres armes que le sabre ou si on peut les améliorer. Je n'ai pas vu non plus de phases plateforme, je n'ai pas pu marcher sur les murs, je n'ai pas vu d'orbes à ramasser... On peut quand même sauter mais je ne suis même pas sur qu'on peut s'appuyer sur un mur pour sauter sur un autre.

Ce que je peux vous dire c'est que le jeu était moche, sans âme et bien aliasé. Par contre il a le mérite d'être parfaitement fluide et à 60 fps. La DA n'est pas fantastique. Le bras droit de Ryu est recouvert d'une sorte de merdasse rouge qui lui donne le pouvoir de faire les charge dont on a parlé plus haut. Ces charges se manifestent par une sorte de halo rouge qui flotte autour de Ryu. C'est mignon mais un poil bordélique.

Ninja Gaiden 3 est violent dans le sens où il y a des hectolitres de sang qui giclent et on sent qu'on tranche dans la chair et des os via des bruitages appropriés. On peut aussi finir certains ennemis qui n'étaient que blessés et qui agonisent dans un coin. La grosse déception est qu'il n'y a ni démembrement ni décapitation comme dans les Ninja Gaiden Sigma. Tecmo m'a confirmé que ce serait aussi le cas de la version finale. Le pire c'est que tout cela n'était pas ennuyeux. C'était assez défoulant mais à des années lumière d'un Ninja Gaiden 2
Rechercher sur Factornews