Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

E3 : Premières démolitions dans Battlefield 4

Joule par Joule,  email  @j0ule  
 
Electronic Arts et DICE ont fini par comprendre que tous les joueurs intéressés par Battlefield 4 se fichaient complètement du solo, et rêvaient de voir ce que donnerait le multijoueur de ce nouveau volet.

Ils ont été écoutés, que ce soit lors de la conférence Electronic Arts ou directement avec la version jouable sur le stand.

C'est donc sur l'un des 64 PC mis à disposition des joueurs pour tester le multi à 32 contre 32 que nous nous sommes installés. Rappelons brièvement que ce mode massif sera dispo sur PC, mais aussi sur PS4 et Xbox One. On y jouait sur la carte de Shangaï que l'on avait pu voir lundi dernier en vidéo. Les joueurs avaient le choix entre le combo clavier/souris et le pad. Le nombre de joueurs qui utilisaient ce dernier n'était pas majoritaire, mais c'était bien réparti. Comme quoi...

Les premières minutes de jeu nous apprennent rapidement que le joueur de BF3 ne sera pas dépaysé. Le feeling des armes est bon, les véhicules nombreux et la prise en main classique. A part quelques tweaks de classe de perso ou des armes légèrement modifiés qui tiennent vraiment du peaufinage, il devrait être en terrain conquis.

La map de jeu quant à elle regorgeait de petites choses sympathiques : level design réussi, avec pas mal de verticalité, des décors destructibles et de nombreux points d'escarmouches autour des 5 spawn points qu'elle comportait. Cerise sur le gâteau, le point de spawn central, véritable coeur de la lutte entre les deux camps, se trouvait tout en haut d'une immense building.

Atteignable par hélico ou par des ascenseurs pas très sûrs, celui-ci offrait un vrai avantage stratégie à l'équipe qui le possédait. En effet, les respawns s'effectuaient alors tout en haut et permettaient aux joueurs d'atteindre très rapidement n'importe quel point de la carte d'un élégant saut en parachute.

Et ce, jusqu'à ce que cet immeuble, à force d'être pris pour cible et d'abriter des combats farouches, s'effondre avec fracas, modifiant ainsi la carte en profondeur. Tout d'abord, la visibilité devient très réduite à cause de la poussière ambiante, tout devient grisâtre avec un brouillard à faire pâlir Londres un matin d'automne. Indisponible pendant quelques instants, le spawn point central se retrouve à même le sol, n'offrant plus le même avantage qu'auparavant. On nous promet de nombreuses modifications du genre sur toutes les cartes multijoueur du jeu. On n'a même donné un nom barbare à ça : la levelution.

Signalons enfin que nous n'avons hélas pas pu nous essayer au Commander Mode, de retour dans cet épisode, mais le trailer diffusé lors du salon était assez explicite.
Rechercher sur Factornews