Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

E3 : Première affaire sur Murdered : Soul Suspect

Niko par Niko,  email  @nik0tine  
 
Même si le trailer laissait entrevoir des séquences plutôt action, Murdered est avant tout un jeu d'enquête. On joue donc le fantôme du détective O'Connor, qui doit faire la lumière sur son propre meurtre, en parallèle avec la police du monde réel et notamment son propre frère.

La démo E3 permettait justement de voir les mécanismes d'investigation, et de constater qu'être passé de l'autre coté a ses avantages : outre le fait de pouvoir enchaîner les clopes sans craindre un cancer de l'écto-poumon, Ronan peut écouter discretos les conversations, posséder n'importe quel personnage pour voir à travers ses yeux et parfois piocher dans sa mémoire, et passer à travers certains murs.

En revanche, cet état de décès est également assorti de contraintes, comme l'impossibilité de notamment des décors "fantômes" infranchissables, ou d'entrer dans les bâtiments sans qu'un humain n'ait ouvert la voie (pratique pour cloisonner les zones de jeu).

Comment tout ceci se combine concrètement ingame ? Et bien si l'ambiance et le thème sont originaux, les mécanismes se révèlent assez basiques : on erre dans le décors en activant les indices les uns après les autres, entourés à l'écran dès que l'on passe à coté. La plupart ne demandant que de regarder une mini-cutscene, mais certains donneront lieu à un "puzzle" basé sur l'observation : des mots se mettent alors à flotter en l'air, et il faudra en choisir trois qui décrivent le mieux ce que l'on est en train de regarder. Dans la démo, c'était facile au point d'être ridicule, et on avait l'impression de voir un de ces jeux électroniques pour enfants demandant d'identifier les animaux de la ferme. Une fois suffisamment de pièces à conviction relevés, le jeu nous propose de les ranger par ordre chronologique, ce qui démarre une séquence cinématique reconstituant les événement et permet de passer à la suite.

Ronan n'est pas le seul ectoplasme dans la ville, et certaines rencontres donneront lieu à des sidequests, si l'on se sent d'humeur altruiste. La démo se terminait par un tête à tête beaucoup moins sympathique avec des démons pour une séquence action. Il s'agira alors de jouer à cache-cache dans l'environnement pour éviter de se faire envoyer dans l'autre-autre monde, et les surprendre par derrière pour les posséder et s'en débarrasser.

Au final, si l'ambiance du titre semblait fort réussie, on espère que les mécaniques vont évoluer un peu au cours de l'aventure : en l'état, regarder des cinématiques et répondre à des QCM n'a pas vraiment soulevé notre enthousiasme.
Rechercher sur Factornews