Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

E3 : Premier tour en ville avec Saints Row : The Third

Zaza le Nounours par Zaza le Nounours,  email  @ZazaLeNounours
 
Cet E3 a été pour nous l'occasion de voir en mouvements Saints Row : The Third. Le deuxième épisode mettait déjà la barre assez haut au niveau du n'importe quoi, mais cette suite semble bien partie pour pulvériser cette barre et établir une sorte de nouvelle référence en matière de jeu complètement fou.

La première partie de la présentation nous montrait le joueur déambuler librement dans Steelport et faire un peu tout ce qui lui passait par la tête. Soyons honnêtes, le joueur n'avait pas beaucoup d'idées et se contentait d'agresser les passants en effectuant des prises de catch ou en leur donnant des coups de poing dans les parties. Il pouvait aussi les attaquer au moyen d'une épée en forme de gode géant, ou avec les Apocalo-fists, des poings géants qui en un coup pouvaient transformer n'importe qui en petit nuage sanguinolent. Encore moins délicat, on peut aussi déclencher un bombardement aérien à l'aide d'un pointeur laser.

Le grand délire ne s'arrête pas là puisqu'on peut croiser dans la rue des Johnny Gat mobile : des voitures avec à l'avant une énorme tête de Johnny Gat, personnage emblématique de la série, dont la clope peut faire office de lance-flammes. Les Saints sont plutôt sur le haut de la vague et certains passants pourront même vous demander de signer des autographes. Dans un registre plus classique, il sera toujours possible de changer de costume, pour se déguiser par exemple en cosmonaute ou en gros lapin. Les petites missions annexes, comme le Tank mayhem, font également leur grand retour.

Pour grimper dans une voiture, on ne le fait pas en ouvrant la portière : c'est bien trop mainstream. À la place, le joueur peut effectuer un gracieux plongeon à travers la fenêtre. On nous promet aussi que la physique des véhicules a été revue mais sans avoir joué au jeu c'est dur de se prononcer. Une chose est sûre : ça ne pourrait pas faire de mal, car Saints Row 2 ne brillait pas vraiment à ce niveau. On pourra également prendre le contrôle d'un avion façon Harrier, afin de voler à une vitesse folle en plein milieu de la ville et de lâcher des pluies de missiles. Au registre de la folie, le camion avec un canon sur la remorque est aussi plutôt pas mal : on pourra utiliser des gens en guise de projectiles, mais également se projeter soi-même. Afin de faciliter l'aterrissage, on pourra déployer un parachute.

Voilà pour le freeroaming. La deuxième partie de la démo était une mission, en l'occurrence un braquage de banque accompagné par quelques uns des Saints. Le petit groupe se pointe, affublé de masques de Johnny Gat, dans une banque et fait sa petite affaire, avant de placer des explosifs en des endroits stratégiques afin de dégager le coffre. Une fois ceci fait, un hélicoptère se pointe pour hélitreuiller le coffre, sur lequel se trouve le joueur. C'est l'occasion de faire un peu le ménage en canardant les hélicoptères de la police qui tentent d'intercepter les braqueurs, tout en gardant tant bien que mal son équilibre. Bien évidemment, tout ne se passe pas comme prévu, le coffre tombe, le joueur parvient à sauter sur un immeuble juste avant la chute fatidique et se retrouve encerclé par deux douzaines de membres du SWAT. Fin de la démo.

Voilà donc un premier aperçu de Saints Row : The Third et même si on se doute bien que tout a été condensé pour les besoins de la présentation, le jeu s'annonce déjà particulièrement fou. La réalisation, sans être complètement à la pointe, semble pas mal de crans au dessus de son prédécesseur. On attend avec impatience de pouvoir maintenant s'essayer au titre car ce premier aperçu, en plus de nous faire franchement rire, nous a donné envie d'en découvrir plus sur le nouveau jeu de Volition.
Rechercher sur Factornews