Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

E3 : Premier car-porn-gonzo dans Forza 5

Joule par Joule,  email  @j0ule  
 
Mon tour de chauffe des présentations de jeux de bagnole a commencé par une demi heure de Forza Motorsport 5, qui hélas n’était pas jouable dans cette session behind closed doors, où l’on n’a finalement pas vu grand chose de nouveau par rapport aux annonces faites dans la conférence Microsoft.

Tout ceci a commencé par 15 minutes de car porn. Les développeurs ont pensé à ceux qui se touchent devant ces bagnoles qui ne pourront jamais atteindre en leur permettant d’examiner chacune des nombreuses voitures du jeu sous tous leurs angles, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur. On vous passe le blabla technico-braneltte sur les polygones, effets spéciaux, les différentes couches de reflet tout le toutim.

Les habitués de la série seront en terrain connu, avec un gros paquet d’épreuves disponibles dans un mode carrière divisé en huit ligues. Des voitures de tourisme à la formule 1 en passant par des Muscle Cars et autre exotiques, on pourra conduire à peu près tout ce qui convient à de la course sur piste. Il sera évidemment possible d’acheter de nouvelles bagnoles et de les upgrader grâce à la thune amassée en jeu.

Chose sympathique, tous les modes de jeu vous en font gagner, même par exemple lorsque l’on court avec des potes en écran splitté ou dans des sessions libres en ligne. Et on peut même en gagner sans jouer, grâce à son Drivatar™©®. Cette IA se cale sur votre style de conduite, vos trajectoires, freinages et vos spots préférés pour doubler, et vous représentera chez vos amis ou en ligne dès que vous arrêtez de jouer. Le but du jeu étant de ne jamais concourir contre des IA génériques, mais plutôt de vous faire rencontrer des alter-ego de vos amis ou des meilleurs mondiaux.

Le petit tour de piste que l’on a vu présentait un circuit en ville très très mignon qui tournait en 1080p à 60 FPS. La foule animée apportait un peu de vie à cet environnement fourbi de jolis effets de lumières. Clairement, le jeu enterra la concurrence graphiquement parlant. La présentation ne comportait pas de Kinect, qui ne sera apparemment utiliser que pour les menus et éventuellement bouger un peu la tête de pilote une fois que l’on est en piste. Les puristes et habitants de la Camargue apprécieront de voir tous les moustiques et autres insectes que l’on a pu emplâtrer durant la course sur l’avant de leur bolide.

Signalons que la bande son a été réalisée en collaboration avec les compositeurs de LucasFilm pour un score entièrement symphonique. Celle-ci montera en intensité durant la navigation dans les menus jusqu’au départ pour une montée en tension, et sera dynamique durant la course en fonction des événements. On appréciera cette prise de risque là où l’on a droit habituellement à des morceaux pop rock populaires sans grand intérêt.

Enfin, le multijoueur sera cette fois-ci gérés par des serveurs dédiés là où les précédents était en P2P. Probablement pour profiter des calculs du Cloud pour tous les Drivatars.