Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

E3 : Le petit résumé

Zaza le Nounours par Zaza le Nounours,  email  @ZazaLeNounours
 
Cet E3 aura été un bon crû : parti sur les chapeaux de roues avec quelques annonces fracassantes, notamment chez Nintendo, le rythme s'est par la suite un peu tassé. Cette édition 2004 aura quand même été l'occasion de découvrir les deux futures consoles portables rivales de Sony et Nintendo, respectivement la PSP et la DS.

    Nintendo : un démarrage en fanfare
Big N n'a même pas attendu l'ouverture officielle du salon pour abattre son plus gros atout. Ainsi, c'est lors de sa conférence pré-E3 que Miyamoto et ses sbires ont annoncé rien de moins qu'un nouvel épisode de Zelda sur GameCube. Un trailer a été diffusé, montrant un jeu graphismes résolument différents de ceux de WindWaker, car bien plus réalistes. Incontestablement l'une des stars du salon.

Nintendo a également dévoilé son nouveau Mario Tennis, qui laisse présager de grands moments de fun jusqu'à quatre joueurs, comme du temps de l'opus sur N64.

La GameCube accueillera également bientôt un nouvel épisode de Starfox, le « vrai », après la petite récréation Starfox Adventures.

Capcom a également montré les nouvelles aventures de Viewtiful Joe, qui s'annoncent en tout point fidèles au premier épisode : univers ringard, action explosive et cel shading à outrance.

Egalement présent, une version tout en 3D d'Advance Wars, l'excellent jeu de stratégie qui compte déjà deux épisodes sur GBA. Cette version Gamecube semble toutefois plus orienté action que son modèle sur portable.

Très attendu par ses fans, la belle Samus Aran reviendra dans Metroid Prime 2 : Echoes. Le jeu ne devrait pas apporter de changement majeur au niveau du solo, mais proposera en revanche un mode multijoueurs jusqu'à quatre en écran splitté.

Cet E3 a été aussi l'occasion d'entendre de nouveau parler de Geist, ce FPS conceptuel où l'on contrôlera un fantôme pouvant s'incarner dans tout et n'importe quoi, comme Messiah le proposait déjà en son temps.

Pour finir, le dernier gros morceau de Nintendo aura bien sûr été le Resident Evil 4 de Capcom, qui s'annonce tout simplement sublime : le trailer présenté aura mis tout le monde à genoux, avec une réalisation au sommet et une ambiance sans pareil.


    La riposte de Sony
On se demandait comment Sony allait bien pouvoir répondre à tout cela. La contre-attaque ne s'est pas fait attendre puisque dès le lendemain, le géant de l'électronique dévoilait également une bonne tripotée de titres phares pour sa PS2, preuve que la consoles a encore de beaux jours devant elle.

La première grosse annonce de Sony est venu avec un léger lever de rideau sur le GTA : San Andreas de Rockstar Games. Ce troisème GTA en 3D se déroulera dans une adaptation à peine voilée de Los Angeles, dans une ambiance hip-hop du début des 90's qu'on imagine exceptionnelle.

Pour ne pas laisser retomber la pression, Sony a enchaîné avec une de ses licences phares : Gran Turismo 4. Le titre de Polyphony Digital est revenu se pavaner, et comme d'habitude il promet d'être la nouvelle référence en matière de simulation automobile sur consoles.

Egalement présent, un Getaway 2, qui espère bien faire oublier le ratage qu'avait été le premier épisode de ce GTA-like londonien.

Les deux frères ennemis (enfin ils sont même quatre mais bon…) Jak & Daxter et Ratchet & Clank sont également venus présenter leurs troisièmes aventures respectives. La plus grosse innovation proviendra certainement du mode multijoueurs de Ratchet & Clank 3, qui au vu de l'équipement dont dispose le héros, pourrait bien permettre des affrontements d'anthologie. Jak 3 essaiera lui de corriger les erreurs du deuxième épisode et d'en sublimer le concept.

Killzone, le FPS de Guerilla, pourrait bien être la nouvelle référence du genre sur consoles, avec une ambiance qui semble vraiment originale et des graphismes assez impressionnants. Il reste néanmoins aux développeurs un gros travail à faire sur l'IA des ennemis.

Quelques images de Metal Gear Solid 3 ont été montrées, avec un Snake au top de sa forme, qu'il nous tarde d'incarner à nouveau.

C'est Capcom qui a conclu cet E3 pour la PS2, mais de quelle manière. Le géant nippon a en effet dévoilé un trailer tout simplement ahurissant de Devil May Cry 3. Rythme de folie, action frénétique, nouveau gameplay, graphismes au sommet, mais surtout un héros, un vrai, comme on n'en avait pas vu depuis longtemps : Dante, plus explosif que jamais. Au plus grand désespoir des fans, aucune date de sortie n'est annoncée pour le moment


    Microsoft, en demie teinte ?
En regardant vite fait, on pourrait dire que Microsoft aurait fait bien pâle figure comparé à ses deux rivaux. Pas de grosses annonces fracassantes, pas de nouveau hardware (on en reparlera plus tard)… Mais quand même quelques énormes jeux exclusifs à se mettre sous la dent, comme Doom III dont la vidéo a particulièrement impressionné pour de la Xbox. Le mode coopératif sur le Xbox Live sera à coup sûr un atout indéniable.

Il faut se souvenir également que juste avant l'E3, Electronic Arts et Microsoft ont signé un accord pour que le leader mondial des éditeurs développe enfin des jeux Xbox Live. Une annonce qui peut paraître anodine, mais qui est capitale en vue des prochaines générations de consoles.

Des jeux à la sortie très proche, comme The Chronicle of Riddick ou Driv3r 3 auront réalisé des prestations solides, notamment le premier nommé qui dispose d'un moteur solide et d'un gameplay qui pourrait donner un petit coup de neuf dans le monde des FPS.

Monde des FPS qui ne sera certainement pas renouvelé par Bungie et son Halo 2, dont une présentation du mode multijoueurs a eu lieu (un CTF à un seul drapeau avec assaillants et défenseurs, le tout sur une carte regorgeant de passages cachés et de bonus à découvrir. Pas de grosse révolution en vue, mais ça devrait être tout de même sympathique à jouer, avec l'utilisation de deux armes en simultané et un moteur physique toujours aussi performant.

Très excitante également, la possibilité de jouer à Fable, le fameux RPG de Molyneux que tout le monde attend comme le messie, à commencer par Microsoft qui compte bien dessus pour écouler de la Xbox en masse. Une date de sortie a même été confirmée, et Fable devrait donc sortir en septembre prochain. Ca laisse rêveur.

Conker, l'écureuil trash de Rare est bel et bien de retour. Conker : Live & Reloaded proposera, en plus d'un remake du légendaire Conker's Bad Fur Day sur N64, un mode multijoueurs via le Live qui semble hallucinant au niveau de l'action, et de l'ultra-violence qui se dégage des combats. Un trailer assez hilarant était là pour nous prouver que les développeurs n'ont en tout cas pas perdu leur sens de l'humour.

Rare, désormais totalement dévoué à la cause de Microsoft a également montré quelques images de Kameo, un nouveau jeu d'action / aventure, dont l'héroïne pourra prendre l'apparence de tous les êtres vivants qui l'entourent. À voir donc.

Les allemands de Crytek ont présenté l'adaptation console de Far Cry, leur excellent FPS sorti depuis quelques semaines sur PC. Renommé pour l'occasion Far Cry : Instincts, les ambitions du jeu ont bien évidemment revues à la baisse, notamment au niveau du graphisme, pour que le hardware de la grosse boîte noire puisse suivre.

Après le triomphe du premier épisode réalisé par Bioware, c'est à Obsidian que LucasArts a confié la lourde tâche de donner suite à Knights of the Old Republic, le RPG prenant place dans l'univers de Star Wars. Quelques images du jeu, aussi bien dans sa version X-Box que PC, ont été lâchées pour l'occasion.

Quant à Bioware, leur Jade Empire s'annonce sous les meilleurs auspices.


    Le PC à l'honneur
Le monde du PC n'a pas eu à rougir face aux consoles cette année. Quelques très gros titres ont en effet été montrés.

Annoncé en fanfare l'an dernier, Half-Life ² aura finalement fait l'effet d'un des plus gros pétards mouillés qu'il nous ait été de donner de voir depuis un bon moment : entre le vol du code source, les retards à répétition et des développeurs a priori de talent, VALVe, qui s'enlisent dans le mensonge : les joueurs auront été gatés durant un an. C'est pourquoi tout le monde était plus que sceptique quant aux annonces que pourrait faire VALVe cette année. Il aura cependant suffit d'une démonstration de gameplay pour remettre tout le monde d'accord. La réalisation vraiment bluffante, et l'ambiance tout simplement exceptionnelle contribueront à faire d'Half-Life ² un grand jeu, à n'en point douter. Gabe Newell a également annoncé que Half-Life et Counter-Strike seraient portés sous le moteur Source et “disponibles” (sans plus de précision) en même temps qu'Half-Life ², qui devrait être terminé cet été.

De son côté, Ubisoft a dévoilé les premières images de Splinter Cell 3. Le jeu proposera des améliorations sur le point de vue de la technique, mais également du gameplay, puisque un mode coopératif des plus prometteurs a été annoncé. Après le triomphe de mode multijoueurs de Pandora Tomorrow, nul doute que les petits génies d'Ubisoft Canada réussiront à injecter une bonne dose d'innovation dans leur jeu.

Les développeurs des Unreal Tournament, Digital Extremes, ont présenté leur nouveau jeu : Pariah, un FPS basé sur l'Unreal Engine qui s'annonce des plus esthétiques, même si il ne devrait pas révolutionner le genre.

Toujours dans les FPS, Monolith, fort de son succès avec les No One Lives Forever, a dévoilé F.E.A.R., un nouveau jeu basé sur un nouveau moteur qui semble réellement impressionnant. Pas beaucoup de précisions pour l'instant, mais tous les grands journalistes présents sur place et qui l'ont vu tourner ont été plus qu'emballés.

Electronic Arts continue d'exploiter le filon Battlefield avec la présentation du « vrai » deuxième épisode, après la bonne blague Battlefield : Vietnam. Le nouveau moteur semble plutôt efficace, et devrait permettre des combats urbains qu'on espère explosifs.

Pour changer de registre, Ubisoft a dévoilé Prince of Persia 2, doté de graphismes retouchés du plus bel effet. C'est à peu près tout ce que l'on sait de lui pour le moment, aucun élément de gameplay n'ayant été dévoilé.

LucasArts, de son côté, a enfin dévoilé Jump to Lightspeed, la première extension pour son MMORPG Star Wars : Galaxies. Cette extension, très attendue par les fans, leur permettra de s'affronter dans l'espace, aux commandes de dizaines de vaisseaux légendaires, comme les X-Wing et les TIE Fighters.

Enfin, cet E3 aura permis de nous rappeler que les petits français de Quantic Dream, rendus célèbres grâce à l'excellent Nomad Soul, bossent depuis quelques années sur Fahrenheit, un jeu d'aventures apparemment très original. Réponse à la fin de l'année si tout va bien, on croise les doigts pour que la French touch fasse une fois de plus des miracles.


    Le journal du hard
Pour conclure en beauté, cet E3 aura été également l'occasion pour Sony et Nintendo de dévoiler leurs consoles portables : la PSP et la DS.

Du côté de Sony, on joue clairement la carte de la surenchère technique : la PSP en aura dans le bide, c'est un fait établi, et permettra, en plus de lire des DivX et d'écouter ses MP3, de jouer à des versions mobiles de Metal Gear Solid, ou encore Gran Turismo. De plus, Sony nous démontre une fois de plus ses qualités de designer, puisque la petite portable semble très esthétique.

A l'inverse de son rival, Nintendo mise sur l'innovation. La DS sera dotée de deux écrans, dont un tactile (celui du bas) sur lequel on interagira avec un petit stylet, comme sur le premier Pocket PC venu. Côté hardware, la console devrait être capable d'afficher des jeux à peu près dignes d'une N64. Une démonstration des possibilités de la console a été faite, et le tout semble assez alléchant. Reste à voir maintenant si les développeurs joueront le jeu ou non. Une version multijoueurs de Metroid a d'ores et déjà été annoncé : le jeu se contrôlera à la fois à la croix (pour avancer, reculer et straffer) et au stylet, avec lequel on s'acharnera sur l'écran pour tourner la tête et tirer.

On notera que la grosse rumeur pré-E3 qui prétendait que Sega développait un nouveau hardware était totalement infondée, la grosse annonce de la firme au hérisson étant soit la coédition de Matrix Online, soit l'annonce d'un nouveau véritable Phantasy Star.

Enfin, pour terminer sur une note d'humour, l'E3 aura également été l'occasion pour le public ébahi de découvrir la MoMA Eve, fruit des amours de VIA Technologies et MoMA, une start-up sortie de nulle part. Cette chose est probablement la console la plus laide qu'il nous ait été donnée de voir, et son concept révolutionnaire consiste à faire tourner de vieux jeux PC. A oublier, donc, après avoir tout de même rigolé un bon coup.
Rechercher sur Factornews