Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

E3 : La 3DS, on y a joué

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
C'est la star du salon : la 3DS. Les gens vont la queue plus de trois heures pour y jouer. J'ai pu tester la bête tranquillement pendant une heure dans le stand de Nintendo Europe et je suis encore tout retourné par ce que j'ai vu.

Nintendo avait un gros paquet de démos à montrer et certains étaient même jouables. Voici un petit tour d'horizon qui résume bien ce qu'il y aura sur la console quand elle sortira.




Un niveau de Star Fox 64 3D était jouable. Au niveau graphismes, le jeu n'a pas beaucoup évolué. Il est un peu plus beau que sur N64 mais pas de quoi sauter au plafond. Par contre le relief est bluffant que ce soit pour esquiver les obstacles ou shooter les vaisseaux. Par exemple à un moment, un vaisseau ennemi nous suit. On freine donc pour le passer et on sent bien la profondeur.

Une démo de Pilotwings Resort était aussi jouable. C'était déjà plus beau qur Star Fox et le relief est toujours aussi réussi. Par contre le jeu en lui-même était un peu chiant : il s'agissait de franchir des checkpoints en avion et de crever des ballons en jetpack. Le nouveau Nintendogs était dans le même esprit. C'était joli, le relief est sympa mais c'est Nintendogs. Une fois qu'on a lancé la balle au chien et qu'on l'a vu mettre ses pattes sur l'écran, on demande gentiment au RP du coin de passer à autre chose de plus consistant.




Ce quelque chose c'est la démo tournante de Metal Gear Solid : Snake Eater 3D. C'est une longue cinématique in-engine où on peut faire tourner la caméra. On commence par ramper dans les hautes herbes en évitant les serpents qui jaillissent hors de l'écran. Puis on esquive une patrouille de soldat, on se suspend à un pont suspendu et on finit par rencontrer Big Boss dans la clairière pleine de fleurs blanches que les amateurs du jeu connaissent bien. Graphiquement, c'est magnifique. C'est plus beau que Metal Gear Solid: Peace Walker et pas très loin de la version PS2 du jeu. Evidemment, le relief en met plein la vue et s'amuse à balancer plein de trucs à la figue du joueur comme des abeilles ou des fleurs.

Le nouveau Resident Evil était aussi en démo tournante. Le jeu utilisait une version spéciale du MT Framework appelé le MT Framework Lite. Sans être aussi beau que les piposhots déjà montrés, c'était quand même fort sympathique. Par contre le relief était clairement mal réglé. Tout le monde devait mettre le slider 3D à la moitié sous peine de voir flou. On voyait Chris Redfield et une fille dans un mexican stand-off ainsi qu'un gars sur une chaise qui devait probablement être Wesker histoire d'être original. Toujours dans les démos non-jouables, on pouvait voir une petite vidéo en relief. C'est sympathique mais je ne regarderais pas un film là-dessus. Avatar sur un écran de 3.5 pouces, ça n'a aucun intérêt.




Une des démos tournantes était dédiée aux jeux NES et Super NES ... en relief. Le principe est tout con : il suffit d'afficher deux fois le jeu. Pour les jeux vus de côté sans décor du genre Mario Bros (le tout premier) ou Metroid, ça ne change rien. Mais dès que les jeux ont un peu de profondeur, ils prennent une autre dimension. Le ring de Punch-Out!! devient vivant. On a l'impression d'être en hauteur dans Twin Bee. Les décors de Yoshi's Island prennent de l'ampleur. Si Nintendo fait une Virtual Console pas trop chère sur 3DS, c'est le carton assurée.

Après ce petit détour rétro, revenons aux démos jouables. La 3DS comporte deux caméras sur son dos et une frontale et Nintendo compte les utiliser pour faire de la réalité augmentée. La première démo en RA utilisait les deux caméras du dos pour afficher le flux vidéo en relief. Sur une table, il y avait une carte Nintendo. En pointant la caméra dessus, la console la reconnait et la tracke. D'un coup, la table s'anime avec un petit effet loupe et de la 3D apparait sur la carte bien entendu toujours en relief. Un jeu de tir démarre. Il faut dégommer des cibles en bougeant la console. Le tracking fonctionne super bien même d'assez loin. Seul soucis : le relief devient un peu flou vu qu'on bouge la console. Ca marche nettement mieux quand on reste relativement statique. On suppose que Nintendo prépare un jeu Pokémon combiné à des cartes papier à la Eye of Judgement.

Dans la deuxième démo en RA, on commence par présenter sa gueule à la caméra frontale. Elle reconnait qu'il y a un visage et elle prend une photo. Cette photo est ensuite mappé sur une tête en 3D recouverte d'un casque. Puis un mini-jeu démarre : on voit le flux en relief des deux caméras du dos et des têtes avec son visage nous attaquent à coups de bisous sur l'écran. Il faut les dégommer avec des balles de tennis en bougeant la console pour viser. C'est très débile et très marrant.

C'est à peu près tout pour l'instant. On n'a pas vu le menu de la console ni testé les jeux DS mais le peu qu'on a vu donne déjà sacrément envie. Et un peu mal au crâne quand le relief est mal réglé. On verra à l'usage et avec les jeux finaux mais le relief marchera différemment selon les personnes. Combiné au fait qu'il va être très dur de montrer réellement à quoi ressemblent les jeux en vidéo, je souhaite bon courage aux équipes marketing. Selon Nintendo, les pubs seront du même genre que celle vu durant la conf' avec la console qui gobbe Iwata et ses potes : des spots marrants qui ne montreront pas forcément les jeux.
Rechercher sur Factornews