Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

E3 : Je dis Metroid Other M et je le sème...

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Nintendo ayant gagné 1000 points de karma après sa conférence, on s'est dit qu'on allait faire un tour sur leur stand pour commencer. La file d'attente pour la 3DS dépassant les trois heures, on s'est rabattu sur les trois tonnes d'exclus Wii à commencer par Metroid Other M, le Metroid de la Team Ninja.

Sans être exceptionnel, le jeu est plutôt beau et tourne à 60 fps. Mais surtout il renoue avec l'ambiance angoissante des premiers opus. On retrouve même les longs couloirs avec les espèces de chauves-souris qui attaquent du plafond. Mais cette fois le jeu parle. Il y a des cinématiques in-engine assez rythmées mais pas forcément bien jouées.

Le gameplay est assez dérourant. On tient la Wiimote à l'horizontale pour se déplacer, sauter, tirer et se mettre en boule. La caméra change souvent d'angle et on altene entre 2.5D et 3D mais ce n'est jamais gênant. Au contraire : je n'ai pas vu de problème de caméra. La visée est semi-automatique : Samus tire vers l'ennemi le plus proche en face d'elle. Si on pointe la Wiimote vers la sensor bar, on passe en vue FPS qui ressemble beaucoup à celle qu'on voit dans Metroid Prime.

Dans ce cas, la visée est manuelle, on peut verrouiller les ennemis pour envoyer des missiles mais on ne peut plus bouger. On sort de ce mode en remettant la Wiimote à l'horizontale. Le passage de l'un à l'autre étant très réactif, ça ne pose pas de soucis. Le gameplay est nerveux, les contrôles répondent à la perfection et ça se prend en main en deux minutes. Comme dans Ninja Gaiden, Samus peut rebondir sur les murs pour sauter plus haut.

Comme dans tous les Metroid, on démarre un peu à poil et on gagne des nouvelles aptitudes au fur et à mesure. A la fin de la démo, on affronte un boss qu'on shoote à coups de missiles. La démo était linéaire mais j'ai repéré des portes fermées sur mon parcours. Un RP de Nintendo m'a confirmé que le jeu avait gardé son côté exploration et qu'il faudra faire des allers-retours. Il y a d'ailleurs une carte.

En bref, la démo était courte mais ça donnait sacrément envie d'aller plus loin. La Team Ninja semble avoir réalisé un mix réussi des vieux et des nouveaux Metroid en mettant sa petite touche perso. Ca ne signifie pas qu'on verra les nichons de Samus mais on risque de bien s'amuser.
Rechercher sur Factornews