Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

E3 : Interview Zelda : Twilight Princess

Joule par Joule, d'après Nintendo.fr  email  @j0ule  
 
Le site officiel français de Nintendo publie une interview de Shigeru Miyamoto qu'on ne présente plus, Eiji Aonuma, le producteur de la série des Zelda et Koji Kondo, le big boss des musiques Nintendo.

Cet échange de questions réponses sur The Legend of Zelda : Twilight Princess n'étant accessibles qu'aux membres VIP, nous vous en avons copié le contenu intégral dans nos pages. Honte sur nous.

M. Miyamoto, M. Aonuma, est-ce que vous pouvez nous en dire plus sur vos rôles respectifs dans la création de ce jeu ?
Aonuma: Je suis le producteur du jeu. C'est moi qui suis chargé de monter la table à thé, j'utilise souvent cette analogie pour décrire mon travail. Lorsque j'ai montré mes idées à M. Miyamoto, typiquement il a pris le relais ! Mon job est donc de m'assurer que la table à thé est correctement assemblée.

Miyamoto : Et mon rôle est de "nettoyer la table à thé".

Est-ce que vous pouvez nous expliquer le changement de style graphique adopté pour "Twilight Princess" ?
Aonuma: Pour Wind Waker, les graphismes représentaient vraiment un type de gameplay, nous étions en face d'un Link très énergique et le style artistique reflétait vraiment cet aspect du personnage. Cette fois-ci, en adoptant un style plus réaliste, le joueur ressentira un monde plus réaliste. Ce style graphique renforce concrètement le gameplay comme vous pourrez le voir dès que vous prendrez la manette. Nous sommes toujours en train de peaufiner le jeu ici et là et il y a beaucoup d'aspects que nous ne sommes pas encore prêts à vous dévoiler maintenant.

M. Miyamoto, quelles sont vos impressions du jeu jusque-là ?
Miyamoto : Les graphismes sont importants pour véhiculer le type d'histoire sur lequel nous travaillons. Mais l'interactivité est importante également. Interagir de manière intelligente avec les personnages doit vraiment s'accorder avec l'impression de réalisme que les graphismes apportent déjà. Et c'est ce à quoi nous travaillons, c'est un processus d'apprentissage constant.

Pourquoi Link est-il un cow-boy dans ce nouveau volet de la série ?
Aonuma : Tout le monde aime les chevaux ! Et dans ce jeu, vous pouvez même baptiser le cheval avec le nom de votre choix. Et les plaines d'Hyrule sont tellement vastes que Link ne peut pas les traverser simplement à pied. Donc, pour rendre réaliste le fait que c'est un bon cavalier, nous avons eu cette idée.

Link n'est donc pas un cow-boy du genre Clint Eastwood ? Plutôt du genre cow-boy qui travaille dans un ranch ?
Aonuma: Ce n'est pas vraiment un cow-boy, c'est plus un berger. Mais les japonais comprennent mieux le terme 'cow-boy'.

C'est donc un Link différent, alors ?
Aonuma : Oui, un nouveau Link.

Au niveau de l'histoire, à quel niveau s'inscrit Twilight Princess dans la chronologie des autres jeux de la série ?
Aonuma : Quelques dizaines d'années après Ocarina of Time, mais avant Wind Waker.

Pourra-t-on voir de nombreux animaux dans la version E3 ?
Aonuma: En plus de pouvoir se transformer en loup, Link aura également le don de communiquer avec les animaux. De cette façon, il peut apprendre de nouvelles choses, et les animaux constituent un aspect important du jeu.

Au début de la bande annonce, on aperçoit un château en noir et blanc, est-ce le château d'Hyrule ? Si oui, qu'est-ce qui s'y passe ?
Aonuma : Oui, c'est bien ça. Au début de la bande annonce, vous avez pu voir Link se faire engloutir par une sorte de gouffre noir que nous avons appelé Twilight (ndt : pénombre). Et oui, il s'agit bien du château d'Hyrule, transformé par la pénombre.

Donc Link devient loup chaque fois qu'il entre dans l'Hyrule de la pénombre ?
Aonuma: Cette pénombre est remplie d'un pouvoir magique et Link ne peut exister sous sa forme humaine dans cet endroit. Nous ne pouvons pas vous donner trop de détails là-dessus, mais cela fait partie de son destin de se transformer en loup.

Avec ce concept de deux mondes distincts, doit-on s'attendre à ce que le jeu ait une structure similaire à A Link to the Past ou encore Metroid Prime 2 Echoes ?
Aonuma : L'idée complète d'utiliser deux mondes est apparue dans les jeux Zelda bien avant, quant à Metroid Prime, j'ai le sentiment qu'ils ont peut être repris certains de nos éléments...

Miyamoto : Oui, ils nous ont copiés ! [rires]

Aonuma : Tu ne devrais pas dire qu'ils nous ont copiés.

Miyamoto : C'est ok, c'est moi le producteur de Metroid.

Aonuma : Donc oui, Hyrule et Hyrule de la pénombre forment deux mondes différents, ça fait partie du gameplay.

Beaucoup de gamers se demandent qui est le personnage féminin qu'on aperçoit encapuchonné dans une sorte de manteau noir.
Aonuma : Ca n'a rien de secret, c'est tout simplement Zelda

Et pourquoi est-elle habillée ainsi ? Est-ce qu'elle a à voir avec ce qui se passe et avec le fait que Link puisse se transformer en loup ?
Aonuma: Le manteau est inspiré de la tenue funéraire japonaise. Zelda ne peut rien faire pour empêcher cette pénombre de prendre le pas sur Hyrule et son incapacité à stopper la pénombre à ce moment précis est un lien bien précis avec les transformations de Link, mais nous ne pouvons pas vous en dire plus pour l'instant.

Dans quelle mesure la transformation influe-t-elle sur Link au niveau du gameplay ? Quel genre de possibilité cela apportera-t-il au joueur ?
Aonuma: Eh bien Link n'a plus d'épée, il ne pourrait pas la porter de toute façon. Il peut parler aux animaux, ses sens sont beaucoup plus développés, il peut voir certaines choses, il a une ouïe plus fine. Le joueur doit donc se servir de tous ces sens pour résoudre des énigmes autrement insolubles. Ses attaques, comme on a pu le voir dans la bande annonce, seront influencées par le personnage qui se trouve sur son dos.

Qui est ce drôle de personnage ?
Aonuma : C'est Midna, elle vient du royaume de la pénombre. Elle a ses propres motivations et pense que Link-loup peut l'aider, c'est comme ça que commence leur relation de coopération.

Qu'est-ce que vous pouvez nous dire des thèmes des temples ?
Aonuma : Chacun de ces temples a son propre thème. Dans le Temple de la Forêt par exemple, Link doit venir en aide à des singes.

Qu'est-ce que vous pouvez nous dire du système de combat, y'a-t-il eu des améliorations à celui de Wind Waker ?
Aonuma : C'est le système de combat de Wind Waker mais avec de nouveaux éléments améliorés, de toutes nouvelles actions. En fait, nous avons commencé sur la base de Wind Waker pour ce jeu, mais nous y avons apporté tellement de changements et d'améliorations qu'on ne peut plus vraiment dire que c'est la même base que Wind Waker.

Y'a-t-il de nouveaux éléments concernant l'utilisation du boomerang ?
Aonuma : Oui, le boomerang peut maintenant créer de petits tourbillons. C'est un accessoire bien connu mais nous voulions juste le revoir pour lui apporter un brin de nouveauté. A travers le jeu, le joueur pourra trouver des accessoires familiers mais avec de nouveaux usages uniques.

Y a-t-il de tout nouveaux accessoires également ?
Aonuma : Oui, mais vous allez devoir patienter pour en connaître les détails.

Pouvez-vous nous en dire plus sur l'écran menu des objets, fait-il l'objet de gros changements ?
Aonuma : Dans les jeux Zelda précédents, le joueur savait combien d'objets ou d'accessoires il lui restait à trouver. Cette fois, nous ne voulions vraiment pas donner cette information au joueur et cette nouvelle approche circulaire du menu nous donne la possibilité d'augmenter le nombre d'objets autant que nous le souhaitons sans que le joueur sache pour autant combien il y a d'objets à trouver. C'est accessible et facile d'utilisation.

Voici une question dont la réponse intéressera beaucoup de joueur... Combien de donjons y aura-t-il dans la version finale du jeu ?
Aonuma : Nous étions motivés pour créer un jeu qui surpasserait vraiment Ocarina of Time, mais ajouter un certain nombre de donjons n'est pas la seule manière de le surpasser. Mais nous pensons que le nombre de donjon et le contenu des donjons sera meilleur.

Et vous pensez réussir à sortir le jeu pour la fin de cette année ?
Aonuma : Oui, c'est ce qu'on va faire.

Question à M. Kondo... Est-ce que la musique de la bande annonce est un thème musical Zelda joué par un orchestre symphonique ?
Kondo: Oui. Pour cette bande annonce, nous tenions à rappeler l'aspect dynamique de l'action avec une musique appropriée et seul un orchestre complet pouvait nous y aider.

Est-ce que cela veut dire que vous utiliserez un orchestre pour la musique du jeu ?
Kondo : Disons que nous n'en utiliserons pas du début jusqu'à la fin du jeu mais plus pour accentuer certaines scènes du jeu où nous pensons qu'elle aura plus d'impact et là où elle servira d'élément dramatique.

Est-ce que le jeu sera en son surround ?
Kondo : Oui, comme Wind Waker, Dolby Pro Logic II et 5.1 surround.

Le temps de l'interview est presque écoulé, avez-vous un dernier commentaire à faire à propos du jeu ?
Kondo : Notre but est de créer des musiques et des sons qui accentuent et complètent le style visuel. Nous espérons que vous aimerez ce que nous avons préparé.

Aonuma : Quand M. Miyamoto a vu les premières animations de Link, il les trouvait toujours un peu trop machinales. Donc l'équipe s'est focalisée sur cet aspect pour améliorer les animations. En tant que directeur du projet, j'aime repousser les limites toujours plus loin pour répondre aux attentes des joueurs.

Miyamoto : Nous voulons que le joueur ait l'impression d'habiter dans le monde de Zelda, pour créer une expérience ludique dans laquelle il EST Link, où c'est lui le héros, c'est notre but.
Rechercher sur Factornews