Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

E3 2018 : le récap' de la conf' Bethesda

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Bonsoir/bonjour/bonne nuit chers lecteurs ! Vous êtes probablement déjà couchés et on est probablement bourrés mais cela ne nous empêche pas de vous offrir un petit récapitulatif de ce que Bethesda a annoncé ce soir/hier/cette nuit. Le thème de cette année est "créer" nous dit Peter Hines affublé d'un t-shirt des Capitals, l'équipe de hockey de Washington qui vient de remporter la Stanley Cup.

On commence avec Rage 2. Ou plutôt avec un concert d'Andrew WK (oui, celui-là même). Puis le patron texan d'id Software et le patron suédois d'Avalanche Studios arrivent sur scène pour parler du jeu. Le second fait une tête de plus que le premier. Les deux ont beaucoup de mal à présenter quoi que ce soit. On enchaine sur une longue vidéo de gameplay. On y voit du combat en voiture, du combat à pieds... C'est joyeusement débile dit Nicaulas. C'est Borderlands sans cel-shading dit Fougère. J'approuve. La tyrolienne semble être la nouvelle mode pour cette année vu que c'est déjà le troisième jeu qu'on voit qui offre cette possibilité. En tout cas, cela semble varié, bourrin et cela ne se prend pas au sérieux. Sortie au printemps 2019.


Un type tout juste sorti du lycée tente de nous vendre The Elder Scrolls Legends, leur clone de Hearthstone.  Il arrive bientôt sur consoles (PS4 et Switch). Puis on passe vite fait à The Elder Scrolls Online dont l'extension Summerset vient de sortir. Dans les deux cas, on sent que le type qui présente n'est pas très enthousiaste. Et la foule non plus. Mine de rien, le jeu revient de loin et compte maintenant 11 millions de joueurs. Enfin, on imagine que c'est 11 millions de comptes créés, pas actifs.



OH PINAISE OH PINAISE UN NOUVEAU DOOM! Il s'appelle Doom Eternal et semble se passer sur Terre. Pourquoi ne pas l'appeller Doom 2 : Hell On Earth ? C'est une excellente question. Peut être par respect pour un des plus grands FPS de tous les temps. On n'en saura pas plus avant la Quakecon, du 9 au 12 août prochain. Juste qu'il y aura des tonnes de nouveaux démons.


On passe à Quake Champions et à son importance dans la scène e-sports. Le jeu est toujours en accès anticipé mais dès aujourd'hui tout le monde peut participer à la beta, le jeu étant gratuit jusqu'au 18 juin. Une vidéo présente les nouveaux champions.


On passe à Prey. Une mise à jour gratuite vient de sortir et ajoute un mode Survival ainsi qu'un mode New Game+. Un DLC est en préparation et se passe sur la Lune. L'originalité est que ce sera un rogue-like. Baptisé Mooncrash, il est disponible dès à présent. Il a aussi question d'un futur mode multi Typhon Hunter qui sera un jeu de cache-cache où Typhons et humains s'affrontent.


Wolfenstein Youngblood sera à The New Colosseus ce que Old Blood était à The New Order : une grosse extension. On jouera les filles de BJ, deux soeurs jumelles qui affrontent les nazis. Cette extension sera donc jouable en coop et sortira en 2019. Au passage, Wolfenstein II The New Colossus arrive le 29 juin sur Switch.


Bethesda continue d'expérimenter dans la réalité virtuelle et va sortir Prey VR et Wolfenstein VR. Prey VR sera une version RV du mode Typhon Hunter et Wolfenstein VR sera un jeu à part appelé Wolfenstein: Cyberpilot dans lequel on chevauchera un des robots-chiens géants nazis cracheur de feu. Place maintenant à qui Todd Howard arrive sur scène pour nous raconter sa vie. Puis blaguer sur le fait que Skyrim est disponible sur toutes les plateformes. 


Puis une vidéo de gameplay de Fallout 76 démarre. C'est la même que pendant la conférence Xbox. Allez on chante:
Country roads, take me home
To the place I belong
West Virginia
Mountain mamma, take me home
Country roads



Une nouvelle vidéo de gameplay commence. On commence dans l'abri 76 dont on sort rapidement. On découvre la Virgine-Occidentale qui est 16x plus détaillée que les mondes des précédents jeux nous dit-on. Mais LA grosse nouveauté est que le jeu est entièrement en ligne. On pourra y jouer tout seul mais le jeu prendra toute sa valeur en y jouant en ligne. "Des douzaines" de joueurs se partegeront le même serveur et on conservera sa progression d'un serveur à l'autre. On pourra choisir de s'entraider ou de s'entretuer. La partie construction sera de retour et ira bien plus loin qu'auparavant.



Le monde comportera des silos de missiles nucléaires. Pour les utiliser, il faudra d'abord trouver les codes de lancement en lootant les ennemis et les autres joueurs. Et puis... Bah, il n'y a plus qu`à les balancer histoire de se débarasser d'un camp ennemi. Ou d'une forêt. Après l'explosion, le décor sera radicalement modifié et totalement irradié. Il y aura une beta et une édition collector qui comportera une carte qui brille dans le noir et une édition super-collector qui comprendra un casque d'une Power Armor. Fallout 76 sortira le 14 novembre 2018. En attendant, Fallout Shelter sort ce soir sur PS4 et Switch.



Bethesda va tenter de continuer d'expérimenter avec un tout nouveau Elder Scrolls, The Elder Scrolls : Blades. Ca se joue aussi bien à deux mains en paysages qu`à à une main en portrait. Ce sera un vrai nouveau Elder Scrolls avec ce monde, ses donjons, ses combats, son inventaires, son système d'expérience, une ville à améliorer... Et il y aura même un peu de multi. Le jeu sortira sur TOUTES les plateformes : mobile, console, PC, Vive, Daydream... et tout le monde jouera ensemble. Il sortira d'abord sur iOS et Android cet automne et sera gratuit.


Bethesa finit en beauté en teasant deux nouveau jeux. Le premier est Starfield, une toute nouvelle licence, et le second est The Elder Scrolls VI. Dans les deux cas, il faut se content d'une vidéo de 10s et d'un logo.



Au final, c'était une bonne conférence, pleine de surprises et de nouveaux jeux. Après des débuts un peu difficiles, la conférence a trouvé son rythme et son ton avec une bonne dose d'auto-dérision.
Rechercher sur Factornews