Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

De gros changements chez SegaSammy

Frostis Advance par Frostis Advance,  email  @FrostisAdvance
 
Pour débuter cette année 2021, le groupe SegaSammy a décidé de changer un peu la structure dirigeante de l’entreprise, qui commençait à végéter depuis un bon moment. Tout cela sera appliqué au 1er avril 2021, afin de commencer une nouvelle année fiscale toute neuve.

Premier changement et pas des moindres, Haruki Satomi remplace son père, Hajime Satomi, et occupera donc le poste de CEO du groupe, tandis que le papa sera le président du conseil d'administration. Le jeune PDG / beau gosse de 42 ans, qui a passé presque toute sa carrière chez Sega, Sammy et donc Sega Sammy, grimpant les échelons relativement vite (qui a dit piston ?!) aura la lourde tâche de redynamiser le groupe qui a pris du plomb dans l’aile en 2020, notamment au niveau des bornes d’arcades. Tandis qu’Hajime Satomi, du haut de ses 79 ans, regardera cela plus tranquillement, tout en donnant quelques conseils ici et là pour ne pas faire flamber son petit bébé, Sammy Corporation, qu’il a créé en 1975.

L’autre grosse nouvelle provient de Toshihiro Nagoshi, l’homme de 55 ans qui en fait 35, mais surtout l’homme à la tête du Ryû ga Gotoku Studio et donc de la série des Yakuza, passe de Chief Creative Officer au poste de Creative Director. Concrètement, il s’est fait éjecter du conseil d’administration. Nous pourrions y voir là une rétrogradation, même si personnellement, je pense que la demande vient de Nagoshi. Il a subi une intervention cardiaque lors de l’année 2019 ce qui n’arrive pas par hasard. De plus, il a dit plusieurs fois être quelqu’un aimant être proche des équipes. 

Le reste des postes ne bougent pas plus que cela. Reste maintenant à espérer que Sega Sammy trouve une solution pour ne pas abandonner totalement la partie arcade, tout en nous sortant un Sonic qui en vaut la peine. 
Rechercher sur Factornews