Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Dark Bolloré contre Don Guillemot : bataille épistolaire

Niko par Niko,  email  @nik0tine  
 
En croquant 61,7% de Gameloft la semaine dernière, Vivendi s'en est assuré le contrôle au terme d'une OPA cousue de fil blanc. Mercredi, les employés de l'éditeur ont reçu une belle lettre de leur nouveau propriétaire louant leur talent et leur créativité (il faut croire que personne ne s'est jamais donné la peine de lancer un jeu confectionné par leur nouvelle acquisition) et leur promettant une intégration harmonieuse dans l'empire Bolloré. Résumé : Rejoins moi, et ensemble nous règnerons sur la galaxie.

48 heures plus tard, Michel Guillemot a réagi par un courrier interne (dévoilé par La Presse) : il a d'abord tenu à souligner qu'il restait le seul maître à bord jusqu'au 29 juin, date à laquelle l'assemblée générale des actionnaires choisira le nouveau management. Le futur-ex boss confirme à demi mot son départ à cette date (on voit mal comment il pourrait en être autrement), et rappelle subtilement à ses employés qu'ils sont libres de déserter :

Les informations publiées jusqu'ici par le nouveau propriétaire indiquent que les changements risquent d'être profonds (...). Ce n'est pas mon rôle de dire si ils seront positifs ou négatifs (...).

Certains vont accueillir ce changement avec bienveillance et intégrer Vivendi;
Certain vont attendre de voir;
Certains vont partir vers de nouveaux horizons.

Comme vous le savez, j'ai toujours encouragé la liberté et vous enjoint à faire vos propres choix. Vous construisez votre avenir. 
Résumé : Un homme qui ne passe pas de temps avec sa famille n’est pas vraiment un homme.

La fuite des cerveaux est un des arguments avancés par Yves Guillemot pour attaquer une éventuelle prise de contrôle d'Ubisoft par Vivendi. De là à dire qu'une vague de démissions arrangerait bien la famille...
Rechercher sur Factornews