Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

D'autres annonces Valve/Steam (mais toujours pas de jeux)

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Cette fois c'est la bonne : Valve va lancer son invasion du salon et de la télé qui s'y trouve cette année, novembre pour être précis. La première série de Steam Machines qui sortira à cette période vient d'être annoncée et il y en a pour tous les gouts et tous les prix. Comme prévu, il s'agit de PC assez classiques vendus avec le Steam Controller et surtout avec SteamOS pré-installé. Le jeu sur Linux en a bien besoin car aux dernières nouvelles les pingouins ne représentaient qu'1% des utilisateurs de Steam.

Pour ceux qui ont déjà un gros PC mais qui veulent profiter des jeux dans leur salon, il y aura Steam Link dont on a déjà parlé.

Le Steam Controller sera vendu séparément à 50 dollars et les journalistes totaux ont pu essayer la dernière mouture à la GDC. Les retours sont assez mitigés. En résumé, le pad ne fait pas aussi bien qu'un pad 360 pour les jeux pensés aux pad voire même les FPS. Il remplace aussi assez bien le combo-clavier souris sans toutefois l'égaler. Le pad semble demander un certain temps d'adaptation et peut être configuré de tonnes de manières différentes afin de s'adapter à une grande variété de titre. En clair, on échange le confort du clavier-souris par celui du canapé.

On s'en doutait un peu mais le casque Vive de HTC ne sera pas l'unique casque de RV à supporter SteamVR mais ce sera le premier. D'autres constructeurs devraient emboiter le pas. Plusieurs démos ont été montrées dont une dans l'univers de Portal 2 et ceux qui les ont testés sont sur le cul. Ce qui est par contre assez étrange est que personne ne se presse au portillon du support du bousin :
  • du côté des créateurs de moteurs de jeu, c'est silence radio même si l'Unreal Engine 4 supporte déjà SteamVR. L'annonce du Source 2 et de sa gratuité les ont peut-être refroidis.
  • même combat du côté des studios de jeu. Quasiment aucun studio n'a annoncé de jeu SteamVR ou de patch pour les jeux existants. Avec toutes ces technos qui fleurissent, certains attendent peut-être de voir qui va gagner la bataille avant d'investir.
Enfin Valve a donné des précisions sur la gratuité du Source 2. Il y a une contrainte importante : le jeu devra forcément sortir sur Steam. Il pourra aussi sortir sur d'autres boutiques mais celle de Valve est obligatoire et du coup l'éditeur touchera ses 30% de commission.
Rechercher sur Factornews