Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Crackdown 3 perd deux studios et son directeur créatif

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Le développement de Crackdown 3 est pour le moins chaotique mais il faut dire que Microsoft a voulu faire les choses compliquées. A la base il y avait quatre studios qui bossaient dessus:
  • Cloudgine, la nouvelle boite de David Jones, fournissait le moteur de destruction dans le cloud
  • Reagent Games, l'autre nouvelle boite de David Jones, fournissait le gameplay du jeu et les assets sous la direction de David Jones
  • Sumo Digital utilisait le tout pour créer la campagne solo 
  • Ruffian Games (les développeurs de Crackdown 2) filait un coup de main
Les choses se sont encore compliquées en janvier quand Epic Games a racheté Cloudgine. Il faut préciser que Crackdown 3 tourne avec l'UE4 et qu'une bonne partie du boulot accompli par Cloudgine consistait à déporter une partie des calculs du moteur dans le cloud. On imagine qu'Epic est fortement intéressé par ce genre de choses pour un certain Fortnite. David Jones est d'ailleurs devenu Director of Cloud and Esport Strategies chez Epic. Du coup il ne bosse plus sur Crackdown 3. Et Cloudgine non plus. Et on est sans nouvelle de Reagent Games.

Tout cela explique pourquoi le jeu a été repoussé en février 2019. Mais on se demande si la possibilité de tout casser en multi grâce à la puissance du cloud est toujours de la partie. Microsoft n'a rien montré à ce sujet depuis un bail. En attendant, on rappelle que Crackdown premier du nom est rétrocomp' XO et tourne en 4K sur XOX. Ca pique un peu mais c'est toujours aussi fun.
Rechercher sur Factornews