Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Couche-moi dans le silicium et fait jaillir ton ADN

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Qui a dit que les Kickstarters pour les jeux vidéo étaient morts? Nous. On l'a dit. Et on maintient. Mais il y a quelques exceptions. Prenez Subverse par exemple. Ses développeurs souhaitaient empocher 129 000 dollars et le Kickstarter a dépassé le million et demi ! Dans Subverse, on joue le rôle du capitaine d'un vaisseau spatial qui se promène dans la galaxie pour effectuer une série de missions. Il faut recruter son équipage, améliorer son vaisseau, trouver de l'ADN alien pour créer des monstres afin de les envoyer combattre... Les combats spatiaux se présentent sous forme de shoot'em up tandis que les combats à pied tapent dans le tour par tour à la XCOM.

Tout cela semble relativement normal. Alors pourquoi le titre? Pourquoi tant d'argent? La réponse est simple : les membres de l'équipages sont principalement de sexe féminin et choisies pour leurs attributs qui sont mis en valeur par l'Unreal Engine 4. Oh, et vous pouvez niquer tout ce qui bouge. Le studio responsable s'appelle StudioFow (Ne pas ouvrir au boulot. Ou en public. Ou en famille) et est spécialisé dans la parodie porno de jeux vidéo aux noms poétiques comme Nier: First [Ass]embly ou Bioshag: Trinity. Mais Subverse est leur premier jeu vidéo et on sent qu'ils y mettent du coeur tout en refusant de se prendre au sérieux. Pour une douzaine d'euros, vous pouvez obtenir une copie du jeu quand il sortira sur Steam, l'Epic Games Store étant trop prude pour ce genre de contenu.

On note quand même un paradoxe : si vous filez une vingtaine d'euros, vous aurez votre nom au générique. Par contre les développeurs n'ont pas collé le leur dans la description de l'équipe sur le KS.  Si vous soutenez le projet, on vous conseille de créer un nouveau compte Kickstarter et d'utiliser un faux nom. Voici quelques suggestions : Pierrot Le Foutre, Gérard Deux Paires D'Oeufs, Emmanuelle Maquerelle, Luc Besogne, Laura Palpeur, Jean Grabin, Sophie Pardevant,...

Rechercher sur Factornews