Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

[Copinage] ePawn lance son Kickstarter

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
On vous avait déjà parlé de ePawn Arena fin 2011. A l'époque, c'était un écran qui permettait de suivre la position et l'orientation de pions électroniques tout en affichant un plateau de jeu virtuel. Depuis le concept a évolué : l'écran a disparu. Epawn Arena est désormais un tapis électronique sur lequel on place un plateau de jeu en carton traditionnel.

Le tapis assure toujours le suivi des pions (jusqu'à 32) et ces derniers peuvent bouger par eux-même. La base des pions est toujours la même mais on peut changer ce qu'on met dessus afin de passer par exemple d'un jeu de course à un jeu de rôle. On contrôle les pions avec son smartphone via une connexion WiFi. Chaque jeu aura donc son propre plateau, sa propre app et son propre set de pions. Un SDK gratuit sera disponible afin de permettre à tout le monde de développer sur le système.

ePawn Arena est au stade du prototype jouable et a besoin de vos sous pour lancer la production. Le ticket d'entrée est à 160 euros et comprend le tapis, 3 plateaux, deux pions et trois jeux dont l'adaptation ePawn de Wings Of Glory WW2. La vidéo du Kickstarter montre quelques unes des possibilités du système. Cela va du petit jeu d'action où les pions se tirent dessus (grâce à des LEDs intégrées dans les pions) au jeu de rôle pour visionner la position des ennemis lors des combats.

En clair, ePawn Arena brouille la frontière entre jeux de plateau et jeux vidéo. Le concept est intéressant mais pose tout plein de questions bassement matérielles. ePawn n'aurait jamais du montrer le jeu d'échecs dans sa vidéo car il met le doigt sur ce qui cloche. En plus de devoir raquer méchamment pour posséder 32 pions (50 euros le lot de deux soit 800 euros en tout), il faut aussi charger les pions en question et espérer qu'ils ne lachent pas au milieu d'une partie. Le résultat est plutôt cool (les pièces bougent toutes seules) mais ne justifie pas l'investissement.

Rechercher sur Factornews