Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Command & Conquer 4 : une autre conception de la maturité

Niko par Niko,  email  @nik0tine  
 
Malgré ses mécanismes de jeux bloqués dans les années 90 et le rachat de son légendaire développeur Westwood, la licence Command & Conquer dégage toujours ce petit charme ringard qui nous empêche de la détester. Après l'annonce du quatrième épisode il y a dix jours, voici quelques scans pourris de PC Jeux dégotés par le fansite CnC Saga, accompagnés de nouvelles infos.

Pour ce dernier épisode de la saga (EA estimant à juste titre que quatre opus, c'est plus que suffisant pour une trilogie), le développeur a semble-t-il décidé de faire bouger un peu le gameplay en allégeant la partie construction de base. Ainsi, le Crawler, un énorme robot sur quatre pattes, jouera le rôle de base mobile evolutive : il sera disponible en trois versions (offensif, défensif ou utilitaire), et une fois déployé, servira à la fois de poste de commandement et de chaine de production des unités. Si celui-ci est détruit, pas de gameover : il respawnera simplement dans un endroit sécurisé de la map. Pour plus de détails sur cette unité, c'est par là.

Par ailleurs, il semble qu'EA designe ce nouvel épisode comme moins manichéen, plus sérieux, plus mature. Etant donné qu'il y a des robots géants et des tanks en forme de scorpions partout sur les screenshots, on imagine que l'expression "maturité" n'est pas à prendre au pied de la lettre.

Ah, détail important : le jeu nécessitera une connexion internet active, y compris pendant la campagne solo, officiellement à cause du système de "progression persistante" des unités partagée avec le multi. La peur du piratage n'a évidemment rien à voir là dedans.