Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Censure et froussardise, épisode 7

CBL par CBL, d'après Jeutu  email  @CBL_Factor
 
Quand on appris que l'Allemagne souhaitait interdire les jeux violents, on s'est dit qu'il restait toujours l'import pour permettre à nos amis teutons de continuer de s'amuser. Ca risque de ne bientôt plus être le cas. La Commission Bavaroise Pour la Protection des Enfants Contre Les Abus des Médias attaque en justice le site autrichien Gameware.

Leur crime ? Permettre à des allemands (80% de leurs clients) de jouer à des jeux interdits chez eux comme Gears of War 2 ou Dead Rising (qui sont d'ailleurs tous les deux dans le top 5). La commission espère rendre le site inaccessible depuis l'Allemagne. Espérons qu'elle ne gagne pas et que la décision ne fasse pas jurisprudence... On se demande ce que dit cette Commission sur l'export de certains produits de fabrication allemande.

On ne sait pas quelle mouche a piqué les Suisses mais ils ont décidé de copier leurs voisins allemands. Le canton de Fribourg a adopté une initiative consistant à demander au gouvernement fédéral "l’interdiction de fabriquer, de promouvoir, d’importer, de vendre et de remettre des jeux vidéo violents qui consistent à exercer virtuellement des actes de cruauté envers des êtres humains ou des personnages à l’apparence humaine.". Je recommande la lecture du texte. Ce serait presque comique si ce n'était pas réel.

Pour ceux qui se posent la question : le paintball est aussi dans le colimateur des parlementaires allemands et suisses. Viendez en France les gens ! On a un conseil constitutionnel qui censure les lois débiles, on voit des nichons dans les pubs pour les yaourts et nos groupes de pression sont risibles et inefficaces.
Rechercher sur Factornews