Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Censure et froussardise, épisode 6

CBL par CBL, d'après IGN  email  @CBL_Factor
 
Les lois allemandes concernant les jeux violents sont déjà assez dures et ça ne va faire qu'empirer. Le Bundesrat (conseil fédéral des 16 Länder allemands) a décidé qu'il faudrait rapidement interdire purement et simplement les simulateurs de meurtre. Pire encore : ils veulent aussi interdire la production de ces jeux en Allemagne. Les développeurs de Crysis avaient clairement fait comprendre qu'ils déménageraient leur siège social (actuellement à Frankfort) si ça arrivait.

Le seul espoir est que la Bundestag (l'assemblée parlementaire allemande) rejette des nouvelles lois de ce genre en bloc. Problème : tous les parties politiques allemandes soutiennent cette interdiction. Uwe Schürmann, ministre de l'intérieur de la Basse-Saxe, a même déclaré que ces jeux "désinhibaient et permettaient aux psychopathes de s'entraîner pour leurs futurs massacres."
Rechercher sur Factornews