Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Censure et froussardise, épisode 4

CBL par CBL, d'après Jeuxvideo.com  email  @CBL_Factor
 
Ce n'est un secret pour personne : l'Australie est un pays casse-couilles en matière de censure des jeux. Grand Theft Auto 4 était donc censuré comme les précédents opus. Pour Grand Theft Auto 4 : The Lost and Damned, Rockstar a légèrement oublié la censure. Pire : l'addon a réactivé ce qui était censuré là-bas à savoir le gore et le fait de voir Niko se taper des putes.

Du coup, ils ont sorti un patch en catastrophe mais ils se sont plantés : à la place de cibler l'Australie, ils ont ciblé l'Europe ce qui fait que nous pauvres européens avons hérité de la censure Australienne. Cette bourde est explicable par le fait que l'Australie est dans la même zone que l'Europe pour les jeux (PAL). En attendant, Rockstar continue de briser des tabous en montrant un pénis (Ne cliquez pas si vous êtes au boulot !). Les puristes se souviendront qu'on en voit depuis Custer's Revenge mais ce n'était pas en HD dans l'addon d'un des jeux les plus populaires au monde. Forcément, les puritains ont crié au scandale. L'association US "Common Sense Media" a dénoncé violemment ces images choquantes (ils ferment les yeux quand ils vont aux toilettes ?) et a déclaré que le jeu devait être tenu à l'écart des enfants, le plus loin possible. Sans déconner. Et le 18+ sur la jaquette, il est là pour quoi ?
Rechercher sur Factornews