Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Censure et froussardise, épisode 21

CBL par CBL, d'après The Escapist  email  @CBL_Factor
 
Quand on a vu Petits Flirts Entre Amis pour la première fois, on a rigolé un bon coup, puis on a pleuré un bon coup et puis on a lâché l'affaire vu le peu d'intérêt du jeu au niveau ludique.

La polémique autour du jeu concerne le niveau lubrique. Dès le début, Ubi a annoncé qu'ils n'espéraient même pas sortir le jeu aux US. Mais maintenant c'est l'Europe qui pose problème. La PEGI qui se charge de faire la classification des jeux a classé le jeu 12+ alors qu'Ubi qui pensait se bouffer un 16+ ou un 18+. Selon la PEGI, le jeu n'a rien d'érotique. On ne voit pas vraiment de strip-tease ni de fessée. Et sans contexte, un mini-jeu où on mange une pomme fait plus pensé à une après-midi au centre aéré qu'à une soirée partouze.

Du coup Ubi est bien embêté car ça met tout leur plan de com' en l'air. Comment faire croire aux ado/adultes que le jeu est érotiquement chargé avec un ridicule 12+ ? Histoire de sauver la face, Ubi a exprimé son désaccord et a ajouté un autocollant "Parental Discretion Advised" sur le jeu. Encore plus radical : Ubi a décidé de ne pas sortir le jeu au Royaume-Uni. Au fond c'est à l'image du jeu : très faux-cul.
Rechercher sur Factornews