Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Cédric Laguarrigue quitte Focus

Nicaulas par Nicaulas,  email  @nicaulasfactor
 
A quelques jours près, on aurait pu croire à un poisson d'avril tant la nouvelle est surprenante. Dans un communiqué publié le 10 avril en fin de journée, Focus Home Interactive a annoncé que Cédric Laguarrigue, dirigeant historique de l'éditeur depuis 22 ans, démissionnait de son poste et quittait le groupe qu'il avait participé à fonder. Aucune raison particulière n'est avancée, le communiqué se contentant de remercier Cédric pour son travail et de citer ses propres remerciements envers tous les gens avec qui il a travaillé.

Le timing de l'annonce, à 15 jours de la présentation de résultats trimestriels qui s'annoncent solides, laisse perplexe. Rappelons que Focus était entré en bourse en 2015, et a bouclé une année 2017 avec les voyants au vert : outre un chiffre d'affaires soutenu par un solide catalogue (42% du CA est réalisé par des jeux sortis avant 2017) et le succès surprise de Spintires Mudrunner (qui a dépassé les 500 000 ventes), le groupe avait mené en décembre avec succès une assez grosse augmentation de capital (presque 10%, pour plus de 13 millions d'euros levés). Les deux choses sont d'ailleurs peut-être liées : des changements parmi les actionnaires pourraient avoir mené à un nouvel équilibre à la tête du groupe. Mais ce n'est qu'une spéculation de notre part.

Par ailleurs, le communiqué précise que le nouveau dirigeant de Focus se nomme Jürgen Goeldner. Son nom vous est probablement inconnu, et pourtant le bonhomme traîne dans l'industrie depuis longtemps. Comme le rappelle Focus, il avait fondé Funsoft Group avant de le vendre à THQ, fondé Mobile Scope en 2001 pour le vendre en 2005, était directeur des opérations chez Eidos au moment de la fusion avec Square Enix et dirigeait Chillingo (éditeur d'Angry Birds) juste avant qu'il soit vendu à EA. En clair, un mec qu'on appelle quand on veut vendre. Et comme Focus regorge d'assets rentables, difficile de ne pas anticiper un découpage en règle. Mais là encore, nous ne faisons que spéculer.

Quoiqu'il en soit, on souhaite à Cédric, un lecteur assidu de Factornews depuis très longtemps, le meilleur pour la suite.
Rechercher sur Factornews