Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

CCP Games vend son écosystème en bouteille

miniblob & Fougère par miniblob & Fougère,  email
 
Il y a des nouvelles dont on a du mal à appréhender rapidement la portée. Quand on nous annonce par exemple que le studio islandais CCP Games à qui l'on doit surtout EVE Online est sur le point de se faire racheter par son confrère coréen Pearl Abyss, le développeur de Black Desert Online, on se dit qu'il y a une certaine logique et peut-être même qu'il pourrait s'agir d'une bonne nouvelle. Après tout, du côté de CCP ça sentait un peu le roussi ces derniers temps : la boîte a quand même du abandonner ses projets liés à la VR, vendre sa branche située à Newcastle à Sumo Digital, liquider celle d'Atlanta... Et puis Pearl Abyss fait figure de repreneur sérieux puisqu'il peut se targuer d'une jolie réussite dans le MMO avec BDO.

Oui, mais ça c'était avant de recueillir l'avis de notre expert en botanique maison, un certain Fougère. Avec une acuité digne des plus grands analystes du secteur (Mickey Pachtou, on t'embrasse !), celui-ci pointe du doigt le fait qu'EVE Online fonctionne un peu comme un écosystème fermé unique en son genre.

Le MMO spatial doit en effet son incroyable longévité (15 ans tout de même) au fait d'avoir bâti son propre modèle dans lequel la communauté des joueurs a toujours tenu une place centrale. Avec ses mises à jour majeures proposées gratuitement tous les six mois, ce modèle est bien loin de la politique ultra agressive et bourrée de microtransactions menée sur BDO. Notre Fougère n'est visiblement pas pressé de voir appliquer ce genre de recette à EVE Online : "Si tu touches à quelque chose, la magie va se dissiper, tout va se péter la gueule et on aura perdu une des expérimentations les plus intéressantes du jeu vidéo sur ces vingt dernières années".

Est-ce vraiment le futur que nous voulons léguer à nos enfants, un avenir sans MMO spatial fragilement niché dans des bouteilles en verre ?
Rechercher sur Factornews