Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Capcom repense le modèle économique de Street Fighter V

Frostis Advance par Frostis Advance,  email  @FrostisAdvance  
 
Après avoir dévoilé Necalli, Capcom s'est dit qu'il serait bon de taper du poing sur la table et de parler un peu modèle économique pour Street Fighter V. Et il va y avoir du changement. 

La première nouvelle, même si nous étions déjà au courant, est que Street Fighter V n'aura qu'une seule et unique version, proposant de base 16 personnages, dont 4 nouveaux. On ne pourra donc pas se moquer d'un possible Super Street Fighter Trop Bien Arcade Edition Plus V. Il s'agit là d'un choix très judicieux, ne serait-ce que pour éviter de diviser sa communauté au fil des éditions. Le titre sera en vente dès le printemps prochain pour 59,99€ (en boîte et en téléchargement), somme qui ne devrait donc pas changer au fil du temps, un peu comme un jeu Nintendo (vous avez déjà vu un Zelda à 20 balles vous ?)

Ce choix permettra aussi à Capcom de mieux gérer les mises à jour, au lieu d'éditer une nouvelle version de son titre à chaque patch d'équilibrage de personnages. Et surtout, cela évitera aux joueurs de passer à la caisse une nouvelle fois, puisque la distribution des mises à jour se feront gratuitement. Concrètement, le jeu de base permet d'avoir l'intégralité du contenu. 

Enfin, et c'est à ce niveau que Capcom est en train de faire trembler Internet : les personnages supplémentaires (donc en DLC) seront disponibles à l'achat, mais aussi gratuitement, juste en jouant comme dans les années 90. Vous ne rêvez pas. Capcom n'a par contre pas précisé les détails, mais on se doute qu'il faudra investir un minimum de temps pour débloquer tel ou tel personnage. C'est d'ailleurs à ce niveau qu'entrent en compte deux monnaies virtuelles pour faire ses courses : la Fight Money et le Zenny. 

La première porte bien son nom et se gagnera en se battant, un peu comme des points d'expérience. Plus on gagne de points et plus les chances de débloquer un personnage s'offriront à nous. Si en revanche, le temps nous manque, les Zenny seront disponibles moyennant de l'argent réel via le PSN. 

Une petite révolution et un modèle économique très intéressant, s'éloignant bien loin de la mode des Free to Play ou tout simplement des différents Street Fighter IV. Reste maintenant à voir tout cela en détails.

Rechercher sur Factornews