Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Blizzard présente Legacy Of The Void

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Après les Terrans avec Wings of Liberty et les Zergs avec Heart of the Swarm, Blizzard va s'attaquer aux Protoss avec la troisième partie de Starcraft 2 : Legacy of the Void. Blizzard a annoncé que ce serait un standalone et pas un addon. Ils avaient déjà fait le coup avec Heart Of The Swarm et au final c'était devenu un addon.

Le jeu comprendra donc une nouvelle campagne solo mais aussi deux nouveaux modes de jeu multi. Archon Mode alias "le briseur de ménages" propose à deux joueurs de contrôler la même base, les mêmes unités et les mêmes ressources un peu à la manière du Team Melee du premier Starcraft. L'autre nouveau mode s'apppelle Allied Commanders et propose aussi du coop à deux dans une version modifiée du multi où on débloque de nouvelles capacités et de nouvelles unités au fur et à mesure des missions.

Il y aura aussi bien entendu des nouvelles unités et des ajustements d'unités existantes pour le multi. Les Terrans remportent la palme de la nouvelle unité la plus cool avec le herc vu qu'elle dispose d'un grappin histoire de se prendre pour Scorpion. Les dropships pourront transporter et déposer les siege tanks alors qu'ils sont toujours en mode siège ce qui est parfait pour des attaques éclairs. Les fans de Brood War jouant avec les Zergs vont hurler de joie en apprenant que les lurkers seront de retour. Chez les Protoss, les intercepteurs des carriers ont gagné en indépendance. Ils pourront attaquer une zone plutôt qu'un ennemi unique et les carriers pourront les déployer puis vaquer à leurs occupations.

Comme d'hab' ave Blizzard, n'espérez pas une date de sortie avant que le tout ne soit fignolé dans ses moindres détails.

Rechercher sur Factornews