Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Bioshock : un seul mot : ambiance

Laurent par Laurent,  email
 
C'est probablement l'un des premiers mots qui viennent à l'esprit lorsqu'on tombe sur la quinzaine de nouveaux screens de Bioshock, le FPS-Action-RPG d'Irrationnal Games et successeur non-officiel de System Shock 2.

Une fois encore, le style Art Déco prend toute sa dimension avec en plus une présence qui manquait un peu aux screens froids vus jusque là. Mais quand je dis présence, n'attendez rien d'amical, car les trancheurs, les humains génétiquement dégénérés à la recherche de l'Adam semblent dans chaque recoin, ...

Ken Levin, le Game Manager de Bioshock s'étend d'ailleurs un peu sur ceux-ci : les trancheurs seront de 10 types différents et chacun utilisera l'un des pouvoirs du jeu. A vous de découvrir lequel le plus vite possible si vous voulez avoir une chance de survivre. Autrement, il nous apprend que l'équipe finit le level design tout en continuant de travailler sur l'IA avant d'entamer une phase de balance et d'améliorations en tous genres.

Il précise également 2-3 choses, notamment que la présence d'eau ne sera pas prétexte à la création de 36 puzzles impliquant de l'eau, mais que l'eau sera avant tout un élément de background omni-présent et qui bien entendu entrainera des situations délicates. Il ne prévoit pas non plus plusieurs fins à son jeu, une seule bien écrite étant pour lui la bonne réponse. Enfin il parle des versions PC et consoles en jurant bien qu'il ne fera pas l'erreur de Bethesda et créera 2 interfaces différentes, adaptées au PC ou à la 360.

Bref, encore une fois, le titre promet de très bonne choses et on espère apprendre rapidement une date de sortie pour pouvoir commencer à compter les jours qui nous en sépare. Merci Skizomeuh et Toninus
Rechercher sur Factornews