Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Bandai, à fond dans Dragon Ball, mais pas dans les titres

Frostis Advance par Frostis Advance,  email  @FrostisAdvance  
 
Afin de bien débuter la semaine, Bandai Namco nous présente enfin officiellement sur Dragon Ball Game Project Z qui, apparemment, portera vraiment ce nom-là. Prévu pour cette année sans plus de précision, l’éditeur a tout de même précisé qu’il ne s’agit pas d’un développement en interne, mais du studio CyberConnect2. On le sait depuis un moment, le studio japonais a envie de voler un peu plus de ses propres ailes avec des jeux auto-édités, mais comme il faut bien manger et assurer la bonne santé de la boîte, ils n’ont pas craché sur un action-RPG à la sauce San Goku. Une première pour le studio qui n’a jamais touché les boules du dragon.

A voir cette première présentation, on peut tout de suite se dire que le titre s’oriente dans la même direction que les ceux qui ont aimé Dragon Ball FighterZ, à savoir les trentenaires qui n’ont pas accroché plus que ça à Dragon Ball GT et Super et qui, de fait, sont restés bloqué à l’époque Club Dorothée. On retrouve donc un San Goku jeune papa, portant San Gohan dans ses bras. Ce sera donc l’occasion de se refaire le run le plus aimé des fans, avec Vegeta, Cell, Freezer et Boo en grand méchants. Même si pour l’instant, le site officiel ne parle que de Vegeta et Freezer…

Cependant, pour ce qui est du gameplay, il va falloir patienter encore un peu. Un peu léger techniquement mais fidèle à l’animé, Bandai Namco n’a pas jugé bon de nous placer ici et là de vraies phases de jeu. C’est un peu dommage mais il est évident qu’on en verra bien plus un peu plus tard. A noter que tout est développé sous Unreal Engine et que ça sortira donc sur PS4, Xbox One et PC, et probablement Switch un peu plus tard si le jeu se vend bien.

Rechercher sur Factornews