Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Bad Company et Civ Revo sur le XBL et le PSN

CBL par CBL, d'après Major Nelson  email  @CBL_Factor
 
Dans le coin gauche, accusant 1,5 Go à la pesée, comprenant un niveau solo et une carte multi (Oasis) jouable en mode Gold Rush, voici la démo de Battlefieeeeeeeeeeeld Baaaaaaaaaad Companyyyyyyyyyyyy !

Dans le coin droit, accusant 1,25 Go à la pesée, permettant de jouer jusqu'en 1250 après JC en solo comme en multi avec les Romains ou les Egyptiens, voici la démo de Civilization Reeeeeeeeeeeevolutiiooooooooon !

J'ai fini la démo de Civilization Revolution et ce n'est pas brillant. Malgré son nom, c'est surtout un vrai retour en arrière par rapport au IV. On ne peut plus construire d'ouvriers ni d'aménagements. Il n'y a plus de doctrines et de religions. Les villes ne font plus que neuf cases. Les traits de caractère ont été remplacés par un bonus unique différent à chaque époque. La notion de bonheur est inexistante donc il n'y a plus de révolte. Du coup, dès qu'on pique on ville, on peut directement produire dedans. La gestion des personnages illustres, du mode de gouvernement, des bonus d'unités, de la diplomatie et des ressources ont été fortement simplifiés. Il ne reste plus que 4 victoires, toutes nettement moins intéressantes qu'avant. Par exemple, il suffit de capturer les capitales pour obtenir la victoire territoriale. On peut payer pour accélérer la production des bâtiments/unités/merveilles. On peut produire des cavaliers sans avoir de chevaux. Ceux qui connaissent bien la série ont reconnu le gameplay de Civilization II, la culture en plus. C'est à peu près cela mais en nettement moins bien.

En plus de ces simplifications (et je suis loin d'en avoir fait le tour), il y a des raccourcis absurdes. En additionnant 3 unités identiques, on fait des super-unités surpuissantes et trop faciles à produire. Etre le premier à découvrir une technologie donne des gros bonus. Le plus absurde : un personnage illustre peut capturer une ville ennemie d'un coup de baguette magique même si elle n'est pas à côté. La production des bâtiments et des recherches sont très rapides et le cheminement des découvertes est loin d'être logique. La carte est toute petite. En 1 heure 20, je suis arrivé en 1250 après JC. Multipliez ce temps par quatre pour arriver à cette époque dans un Civ normal...
Rechercher sur Factornews