Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Avatar : premier contact

Niko par Niko,  email  @nik0tine  
 
Avec le stand Ubi presque entièrement dédié au casual gaming, les jeux plus sérieux se sont en grande partie trouvés déportés du coté Business. Nous avons pu assister à une présentation d'Avatar, qui prend le chemin d'un TPS assez plan plan, mais dans un univers original.

Rappel du pitch : dans le futur, les humains n'ont plus une goute d'essence et vont 4 années lumière plus loin pour faire le plein sur la planète des Navi, de grands aliens bleus plutôt hippies qui vivent en harmonie avec la nature fluo locale. Le jeu proposera de jouer des deux cotés du conflit : coté humains, c'est du TPS à la Lost Planet (le feeling en moins) avec de gros flingues et quelques phases en véhicules (buggy, hélico futuriste, mecha); les Navi, seront eux plus orientés corps à corps mais pourront se faire aider de la faune locale. Dans les deux cas, la petite originalité vient dans la possibilité de piocher dans un pool de compétences en début de mission un certain nombre de skills que vous jugerez utile : balancer un airstrike coté humain, ou d’être invisible un certain temps coté Navi.

L'environnement présenté était une jungle luxuriante aux couleurs ultrasaturées (elle pousse le vice jusqu'à être phosphorescente la nuit). Très fournie, cette nature cache des couloirs à embranchements multiples, mais la flore locale est suffisamment originale pour que l'exploration présente un intérêt, au moins pour les fans du film. La faune, par contre, était surtout représentée par des dinosaures habillés carnaval fluo. Cette débauche de plantes vertes semblait faire souffrir la Xbox de démonstration, qui avait souvent du mal à tenir un bon framerate. En 3D relief, avec un framerate divisé par deux, c'est tout simplement un enfer. Ne regardez pas trop les screenshots officiels, franchement photoshopés et fort éloignés du rendu sur écran.
Rechercher sur Factornews