Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Apple lâche IBM et rejoint Intel

Sonny par Sonny,  email
 
Steve Jobs, qui inaugurait la WWDC 2005, a annoncé qu'Apple laissait tomber IBM et ses PowerPC pour rejoindre Intel et ses processeurs x86. La raison avancée est qu'IBM n'a pas tenu ses promesses : le G5 ne dépasse toujours pas les 2,7 GHz (il était censé atteindre les 3 Ghz en 2004) et la production est laborieuse (retard de livraison, etc.).

D'après le monsieur, le changement d'architecture ne devrait pas trop poser de problèmes : quelques lignes à modifier dans les logiciels, recompilation et hop. Il sera également possible de faire tourner les applications PowerPC sur processeur Intel grâce à Rosetta, un émulateur complètement intégré à Mac OS X. Pour prouver ses dires, Steve Jobs a fait une démo de Mathematica et Mac OS X recompilés et de Photoshop CS 2 et Excel émulés sur un Mac équipé d'un Pentium IV 3,6 GHz. D'après les gens présents, ça tournait normalement.

Mais que les actuels possesseurs de Mac se rassurent, Apple va supporter le PowerPC encore pas mal de temps. Pour l'instant, Apple va continuer à vendre des Mac à base de PowerPC, les premières machines contenant des Intel x86 ne devant pas débarquer avant 2006. Le basculement de toute la gamme Mac devrait être terminé en 2007.

En attendant, on peut revoir les pubs Apple qui se moquaient d'Intel ici et . Le discours a bien changé...
Rechercher sur Factornews