Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Activision décapite Infinity Ward (quatrième partie)

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Quand on attaque l'empire, c'est bien connu : l'empire contre-attaque. G4TV s'est procuré un mémo expliquant qu'Activision est à la recherche de documents précis à savoir des documents concernants les projets actuels et futurs d'Infinity Ward, des documents parlant d'un éventuel départ de West et/ou Zampella ainsi que d'autres développeurs pour former un nouveau studio indépendant et des documents prouvant que West et Zampella ont discuté avec des concurrents d'Activision et pas uniquement EA.

Le but est clair : prouver qu'il y a eu rupture de contrat et donc qu'Activision avait parfaitement le droit de les virer. Et là on commence à comprendre les différents changements de nom de Call of Duty : Modern Warfare 2. Les droits de Modern Warfare appartiennent à West et Zampella mais le nom Call Of Duty appartient à Activision. Tant que le jeu garde le nom Call of Duty, il ne peut sortir que chez Activision. Mais rien n'empêche West et Zampella de sortir un Modern Warfare 3 chez un autre éditeur. Avant ils doivent se libérer d'Activision et ça signifie se barrer avec les développeurs clés pour créer un nouveau studio comme ils l'avaient fait à l'époque de 2015.
Rechercher sur Factornews