Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

3 questions à... Olivier Lejade (Mekensleep)

Joule par Joule,  email  @j0ule  
 
Après la folie de l'E3 et sa surcharge de travail, on reprend les bonnes habitudes avec un nouveau "3Q". Cette semaine, c'est Olivier Lejade, une vieille connaissance de Factor et boss de Mekensleep, qui répond à nos questions.

On y parle de stratégie d'entreprise, de Soul Bubbles et de leur futur production annoncée récemment.

Factor : Mekensleep était parti à la base sur des jeux en ligne (Anciens de Nevrax, premier jeu de poker). Avez-vous complètement délaissé cette politique ?
Olivier Lejade : Non, au contraire puisque c'est le cas de notre prochain jeu. Mais plus que l'aspect "en ligne", ce qui nous motive c'est de participer à l'exploration de nouveaux espaces de gameplay, d'essayer de proposer des jeux différents. Or les MMO m'intéressaient surtout quand ils débutaient et que tout était encore possible, tout restait ouvert. Maintenant que leur gameplay s'est largement standardisé et que les joueurs eux-même réclament les normes du genres, le domaine est dominé par les multinationales du jeu qui disposent de moyens avec lesquels nous ne pouvons pas lutter frontalement. Le risque financier est devenu trop élevé et le potentiel créatif effectif trop marginal. Nous préférons donc voguer vers d'autres eaux à la recherche du Blue Ocean.
F : Soul Bubbles a été un véritable plébiscite de la critique. Les ventes ont-elles au final été à la hauteur (y compris au Japon) ?
OL : Tout est relatif : d'un côté nous n'avons vraiment pas à nous plaindre quand on connaît les déconvenues de nos copains indies (Arkedo, Pastagames, Globz, Alien After All, etc...) sur la même console. De l'autre, il ne fait aucun doute que la résistance des acteurs du canal de distribution à toute forme d'originalité a empêché les ventes d'être encore meilleures...
F : Il s’est écoulé un sacré paquet de temps depuis Soul Bubbles sur DS. On n’a plus de news du port Iphone/Ipad, et on vient juste d’apprendre l’existence d’un nouveau jeu, dont on ne sait rien encore. Peut-on en savoir un peu plus sur ces deux projets ?
OL : Effectivement Soul Bubbles sur iOS est un peu en souffrance. Ce sont nos amis d'Eurocenter qui s'en occupent mais ils l'ont annoncé trop tôt. Comme nous ne voulons pas faire de compromis sur la qualité de l'expérience, cela demande encore des efforts.

Pour le reste, j'ai vécu une année 2010 difficile sur un plan personnel qui m'a obligé à suspendre le projet de jeu musical sur lequel j'avais embrayé après Soul Bubbles. Les petits studios comme Mekensleep sont très sensibles aux aléas de la vie des uns et des autres et nous avons donc perdu beaucoup de temps pendant lequel la fenêtre d'opportunité pour ce projet s'est malheureusement fermée.

Mais nous sommes toujours là, avec un nouveau jeu qui pourrait en surprendre plus d'un car nous sommes vraiment dans un tout autre registre, bien loin de la douceur des bulles de savon ! Il s'agit d'un jeu multijoueurs sur smartphone GPS où l'on chasse des monstres. C'est une collaboration avec Mathieu Castelli - pionnier des jeux géolocalisés - et son équipe de C4M. A la différence de la plupart des projets de ce type qui sont le plus souvent asynchrones, le notre est un jeu d'action temps réel. Il faut donc s'attendre à courir dehors ce qui sera sans doute un effort insurmontable pour de nombreux joueurs... mais tant pis ! Nous on trouve ça intéressant et on espère qu'on ne sera pas les seuls. Rendez-vous fin juillet pour le vérifier. :)
Rechercher sur Factornews