Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

3 questions à... Digital Reality

Skizomeuh par Skizomeuh,  email  @Skizomeuh
 
Assez peu connus du grand public, hormis les fans de stratégie qui les connaissent pour leurs nombreux RTS et 4X comme Imperium Galactica, les hongrois de Digital Reality ont récemment explosé au grand jour en quelques titres plutôt bien sentis et un partenariat assez détonant avec les japonais de Grasshopper Manufacture.

Après avoir pris notre pied avec un MarioKart-esque Skydrift, et en avoir pris plein les yeux avec le superbement dieselpunk Sine Mora, on souhaitait en savoir plus sur ce studio. Balazs Horvath, directeur de la branche edition du studio, s’est prêté à notre petit jeu des 3Q...

Factor : Sine Mora réussit à mixer avec brio le feeling des shoot’em’up à l’occidentale et à la japonaise, comment vous êtes-vous retrouvé associés avec Grasshopper et comment s’est passée cette collaboration ?
Balazs Horvath : Nous nous sommes rencontrés par l’intermédiare de Risa Cohen, qui est un ami des deux compagnies. Nous avons commencé par discuter des jeux que nous pourrions développer ensemble, et nous avons rapidement constaté que nous partagions beaucoup de valeurs. A partir de là, une fois jetées les bases de notre collaboration, chacun est allé de l’avant et a fait ce qu’il savait faire de mieux.

L’histoire, le game design, la programmation et les graphismes ont été réalisés par Digital reality comme référence tandis que les concepts arts et toute la partie audio, musique incluse, ont été réalisés par Grasshopper Manufacture. Nous avons démarré deux projets ensemble, donc il y a encore du travail à faire après Sine Mora.

F: Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur votre prochain projet, plutôt peu commun, avec Grasshopper : Black Knight Sword ?
BH: Black Knight Sword est très différent de Sine Mora - il est entièrement développé par Grasshopper et fait partie de notre portfolio en tant qu’éditeur. Nous fournissons un soutien sous la forme de QA, traduction et marketing. Donc ce n’est pas une co-production au même titre que Sine Mora ; mais vous pourrez sentir l’impact de cette collaboration dans la patte artistique du titre aux fortes influences d’Europe de l’Est. Le pitch : Black Knight Sword est un conte fantastique et sombre, raconté sous la forme d’un plateformer2D, dans un style typique à Grasshopper et Suda 51 qui vous époustouflera.


F: Votre moteur semble plutôt polyvalent, puissant et multi-plateforme, qu’en est-il du portage du reste de votre catalogue sur PC (on pense évidemment à Sine Mora) ou sur mobile et avez vous une date de sortie pour Bang Bang Racing ?
A cause de la nature spécifique de Sine Mora, nous avons utilisé un moteur différent de celui qui anime Bang Bang Racing et Skydrift - mais ce sont bien les mêmes talents qui sont à l’oeuvre derrière. Bang Bang Racing arrive sur PC normalement au deuxième trimestre 2012, je peux vous le confirmer, mais la date n’est pas encore gravée dans le marbre. Le contenu est finalisé et le développement terminé, nous sommes en plein dans les phases de test internes et externes sur toutes les plateformes et la date sera fixée en fonction des résultats.

En ce qui concerne Sine Mora, nous ne pouvons rien dire en raison de notre partenariat avec Microsoft Studios.

Pour ce qui est des plateformes mobiles, ce n’est pas notre priorité actuellement si ce n’est notre annonce récente du remake sur iPad d’Imperium Galactica 2, un de nos plus grands succès précédents. Nous nous amusons également avec tout un tas d’appareils mobiles pour voir ce que nous pourrions en faire et quelles opportunités de business pourraient s’ouvrir.

Rechercher sur Factornews