Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
 
TEST

[Test] Tom Clancy's The Division

kimo par kimo,  email
Développeur / Editeur : Ubisoft Massive Entertainment
Supports : PC / Xbox One / Playstation 4
The Division est une nouvelle licence d'UBI Soft, qui semble visiblement avoir trouvé le moyen de conquérir le public et la critique. Mélange de Gears of War et de Destiny, le jeu de Massive est un shooter coop jouable à 4 avec une petite composante MMO et, bien entendu, conçu sur un modèle open world (ouf!). L'éditeur semble effectivement avoir assez confiance en son titre pour nous en envoyer une copie. Voilà ce qu'on en a pensé.

La couleur de l'agent

L’argument du jeu est digne d’une bonne série B d'anticipation : un scientifique conçoit une arme bactériologique surboostée qu’il propage à New York par le biais de billets de banque, un jour de Black Friday. Rapidement, la ville sombre dans le chaos : les forces gouvernementales sont incapables de maintenir le contrôle, tandis qu’une partie des civils s’organise en gangs ayant chacun une conception particulière de la vie après la catastrophe. C’est dans ce contexte qu’intervient La Division, une cellule dormante ultra secrète composée de citoyens surentrainés, qui n’est (à priori) mobilisée que quand les choses tournent vraiment mal. La première vague d’agents a pourtant disparu dans des circonstances assez mystèrieuse. C’est donc à vous, envoyé de la seconde vague, de prendre les choses en main.
 
Ce scénario, assez alléchant il faut bien le dire, ne sera jamais développé. Il sert avant tout de prétexte pour offrir au jeu son cadre : un Manhattan à l'abandon et aux rues desertées dans la lumière blafarde de l’hiver. Si le jeu est graphiquement fantastique, et plutôt bien optimisé, c’est la ville dans son ensemble qui impressionne le plus. La reproduction est relativement fidèle, mais offre surtout un formidable terrain de jeu où l’impression de clonage reste somme toute limitée. Les lieux ont du caractère et certaines zones sont très évocatrices. Toutefois, si l’ambiance du jeu est réussie dans les grandes lignes, elle est finalement assez peu exploitée au regard du travail fourni. Massive ne cherche pas vraiment à rendre la ville vivante, ou à mettre en valeur l'énorme travail fournit sur certaines zones par la narration, mais s’en sert uniquement comme toile de fond. N’espérez donc pas aller à la rencontre d’un environnement aussi organique et cohérent que dans un GTA, avec des survivants vaquant à leurs occupations. Dans The Division, le décor est superbe, mais pas du tout interactif. Les gangs ennemis s’affrontent bien ça et là, créant parfois des situations délicates pour le joueur coincé entre les tirs. On croise aussi quelques survivants, se disputant ou alors pris à parti par des malfrats. Mais ce sont des événements scriptés répétés à l'envie qu'on finit par ignorer totalement. On est presque triste lors des missions secondaires, de visiter un centre commercial ou un lycée vidée par la maladie sans avoir vraiment de raison de s'y attarder.

New York New York ! New York New York ! New York New York !

Open-world est donc à prendre ici comme un dispositif de jeu plutôt que comme un principe de narration. Toute la carte est divisée en quartiers abritant une planque dans laquelle vous pouvez vendre et acheter du matos et faire le plein d’infos, c’est-à-dire afficher sur la carte les objectifs secondaires de la zone. Grosse modo, ces missions sont toujours les mêmes : protéger des ravitaillements, libérer des civils, remettre la pression d’eau dans les égouts… Si certains environnements particuliers en font sortir du lot et que la personnalité des agents de liaison vaut parfois le détour, le tout est très vite répétitif. Il s’agit moins de quêtes secondaires scénarisées capables de nous en apprendre plus sur l’histoire ou nous immerger dans son univers que d’activités de jeu scriptées. Si le décor est unique et méticuleusement conçu, tout le reste semble donc être soumis au copier-coller. Et n'espérez pas y échapper totalement, puisque finir une partie de ces missions est la seule façon de récupérer les ressources nécessaires pour améliorer votre base et débloquer les compétences de votre agent.


 
Mais le gros du jeu, ce sont les missions principales. Celles-ci sont instanciées et bien qu’elles prennent place dans la ville, c’est généralement dans un bâtiment particulier ou un périmètre qui leur est réservé. Là encore, les objectifs ont beau varier, ce sont avant tout les environnements et les adversaires qui composent leur personnalité. Contrairement au reste du jeu, ces séquences sont linéaires : vous entrez par une porte et vous dégommez tout le monde jusqu’à la sortie. Malgré la situation de crise, n’espérez donc pas faire dans l’humanitaire : La Division n’est pas là pour organiser une distribution de médicaments, mais pour déssouder à tour de bras du méchant casseur, de l’évadé de prison, de l’éboueur pyromane ou de l’organisation militaire privée. Le cœur du jeu est un TPS pur jus, au gameplay solide, bien qu’assez convenu. Les ennemis ne sont pas bien malins, mais les différentes classes qui composent les groupes d'attaquant produisent un semblant de coordination et de tactique. Si vous pouvez facilement abuser de l’IA comme dans tout TPS qui se respecte, impossible de camper perpétuellement derrière la même portière.
 
Reste qu’éliminer les chefs des gangs rivaux ou rétablir le courant dans la ville ne change rien à l’état des rues, ce qui sape un peu le sentiment de gratification. Seule votre base s’anime un peu lorsque vous l’améliorez, mais c’est purement cosmétique, et du coup c'est presque plus triste de voir ces animatronics s'agiter sans qu'on puisse interagir avec eux. Au final, on écoute toujours distraitement les objectifs des missions, mais vu leur manque d'impact narratif, difficile de s’y investir. On finit par tirer sur tout ce qui bouge sans se poser de questions, ce qui n'est pas bien grave pour un shooter,  mais dans ce cas, c'est un peu dommage de ne pas avoir tenté de modifier l'environnement en fonction de notre progression.



Bref, en dehors de son cadre fantastique, The Division ne risque pas de convaincre grand monde sur le plan narratif. Si vous aimez vous investir dans un univers, dialoguer ou obtenir des quêtes pour en apprendre plus sur l’histoire, passez votre chemin. Tout ceci passe ici par le biais de centaine de collectibles particulièrement laborieux à ramasser et à écouter, et qui pourtant contiennent sans doute plus d’informations sur les habitants de la zone contaminée que tout le reste du jeu. La narration de The Division est en quelque sorte toute entière asservie à sa structure open world et à sa progression MMO, qui suppose une sorte de surplace permettant au joueur de revenir dans toutes les zones pour recommencer les missions, et tuer de nouveaux les ennemis. Massive n’a pas tenté le diable en essayant de combiner récit et farming.

"The field should be poorer than the farmer".

Une fois assimilé que The Division n’est pas un jeu narratif, mais bien un shooter RPG où l’on farme, on peut parler d’autre chose. Il ne s’agit pas de jouer pour faire progresser les événements, mais pour trouver les meilleurs objets, d’optimiser ses builds et farmer des ressources. C'est d'ailleurs la principale motivation qui vous poussera à accomplir les missions secondaires, à rejouer les anciennes missions encore et encore : récupérer des trucs pour avoir de meilleurs trucs permettant d'obtenir plus de trucs. La question à se poser est alors la suivante : le système de build, l'équipement et le contenu endgame sont-ils suffisamment solides pour espérer séduire les amateurs de Diablo-like ?
 
On peut commencer par dire que le jeu n'est pas orienté vers la montée en niveau et la conception de personnage. A la fin de l'histoire principale et en farmant quelques objectifs secondaires, vous aurez sans doute atteint le niveau maximal et débloqué toutes les compétences. Vous pouvez changer celles-ci à tout moment et en équiper des variantes. Si celles-ci sont indispensables pour survivre, leur usage ne modifie pas non plus fondamentalement un système de jeu qui repose sur le cover and shoot. Ce n'est ni l'xp ni les compétences qui font de vous un one man army (ou un four men army) mais l'équipement. Et The Division se transforme rapidement en une chasse au loot inexorable. Une partie du contenu est même bloquée derrière une valeur d’équipement depuis le dernier patch. Il vous faudra probablement farmer un peu pour en voir la totalité, même si désormais, les objets de qualité sont beaucoup moins rares qu'avant. Mais rien n’arrête la soif des mordus d’optimisation qui pourront aussi crafter pour trouver leur Graal et peaufiner ainsi leur build.

Ces builds tournent généralement autour d'une arme de prédilection ou une fonction dictant un type de jeu particulier. N'espérez toutefois pas expérimenter des choses folles, la puissance des personnage se divise uniquement en trois attributs - dégats/vie/compétences - et nécessite plus une science subtile de l'équilibrage que le sens du theorycraft. L'équipement d'ailleurs n'ouvre pas vraiment la voie à l'expérimentation : il ne sert qu'à augmenter vos diverses stats. Si vous jouez solo ou en pick-up il y a donc peu de chance que vous vous spécialisez. C'est seulement lorsqu'on est dans une équipe organisée qu'il est intéressant de se spécialiser pour se répartir les rôles. Ceux-ci se limitent assez vite aux classiques tank, support, sniper ou assault. La diversité de The Division est donc loin de rivaliser avec Diablo ou Path of Exile et on se voit mal relancer une partie avec un nouveau perso "juste pour tester un truc". On peut espérer qu'avec l'ajout successif de contenu, les choses s'améliorent, mais aux vues du contenu récemment ajouté, ça restera probablement assez peu profond. Ce qui n'est pas forcément un problème vu le type de gameplay.
 
Le problème, c'est que côté contenu endgame c'est pour l’instant également un peu léger. Vous avez en gros deux choix : refaire les missions en expert, où vos ennemis deviennent de gros sacs à PV, ou vous consacrer pleinement à la Dark Zone, qui, bien qu’elle soit disponible presque immédiatement, constitue LA zone haut niveau permanente.


 
La Dark Zone est sans doute la grande idée de The Division : c’est la zone de PvE où se trouvent les meilleurs équipements et celle où il est possible de faire du PvP. Dans les deux cas, Massive a prévu un twist pour créer un cocktail diabolique et mesquin. Si vous venez pour le loot, il vous faudra non seulement le récupérer sur des ennemis plutôt balèzes, mais aussi l’extraire. Cela nécessite de se rendre dans une zone d’extraction et d’attendre 1min30 que l’hélico arrive, sachant que les joueurs aux alentours sont alors prévenus de votre présence et peuvent venir profiter de votre extraction, ou tenter de vous voler votre précieuse cargaison.

Lorsque deux groupes de joueurs se croisent, c’est donc une situation tendue où on se demande qui est pacifique, ou qui fait semblant de l'être pour mieux nous poignarder dans le dos. On n'est jamais à l’abri de se faire tirer dessus par un groupe qui jusqu’à présent nous a aidé, ou même trahir par un membre de son propre groupe ! Mais tuer quelqu’un pour le plaisir, ou pour lui voler son loot signifie passer rogue. Pendant une durée qui varie selon vos crimes, vous êtes affichés sur la carte des autres joueurs et devez survivre pour gagner une récompense. Si on vous descend, vous perdez de l’expérience et des fonds DZ. Si un rogue se montre particulièrement meurtrier, une chasse à l’homme grandeur nature se déclenche, permettant à tous les joueurs de la zone de localiser l’agent en question.  A chacun de voir s’il veut chasser ou fuir ces groupes de joueurs…



Sur le principe, c’est très amusant et la tension est réelle durant les premières heures. Sur le long terme, ça reste hélas limité. D'autant que depuis que les objets rares pleuvent, la tension des extractions n'est plus aussi grande, puisque perdre des objets n'est plus si problématique. De plus, la Dark Zone en elle-même ne propose pas énormément de diversité ni de superficie, et on finit par croiser deux types de groupes : ceux qui tournent en boucle sur la même route, pour farmer les ennemis et extraire leur matos, et ceux qui sont là pour la chasse aux joueurs, qui traquent les cibles isolées ou en prise avec d’autres ennemis avant de leur coller une balle dans la nuque. Bien sûr, dans ce grand jeu du chat et de la souris, il y a des moments réellement exaltants, des revanches, des traques, du stress. Mais d’un point de vue plus global, on tourne vite en rond : la Dark Zone est une zone de farm, mais pour quelles fins puisque c’est aussi le contenu endgame lui-même. De même, associer la zone de PvP au contenu endgame signifie que les joueurs venus pour le coop ou le PvE peuvent rapidement rager. La Dark Zone est parfois terriblement frustrante. On peut se faire massacrer de manière répétitive par des joueurs sur-armés, alors même qu'on voudrait jouer en paix afin de trouver l'équipement capable de nous faire rivaliser avec eux.

Si le contenu est donc restreint, on imagine en plus que Massive aura recours aux grosses ficelles pour augmenter la durée de vie de son jeu (augmentation du niveau maximum, introduction de nouveaux objets). Des DLCs conséquents (mais payants) sont prévus, en plus des MAJ gratuites pour étoffer un peu le tout aussi en niveaux supplémentaires. La première de ces MAJ a ainsi récemment introduit une mission qui devrait être suivie d’autres, appelées des incursions. C'est certes du contenu haut niveau qui vous fera relancer le jeu, mais la mission consiste principalement à camper dans une pièce en dégommant des vagues successives d’ennemis. On voit mal le jeu se pérenniser avec ça. D'autant que malgré son aspect collaboratif et compétitif, sur son aspect social, The Division n'est pas très développé : échange de matériel strictement limité, pas d'événements communautaires, pas de méta-jeu en groupe...

Le ver dans la Big Apple

Si The Division veut tenir la distance, il va falloir tirer les conclusions du sort de Destiny ou de l'expérience Diablo 3. Baser son jeu sur du farm sans theorycrafting, et sans contenu endgame renouvelable et intéressant, c'est signer la fin de sa vie à plus ou moins court terme. D'autant qu'il est encore très désagréablement buggé : crashs, déconnexions régulières, lags, bugs qui empèchent d'extraire ou qui nous font passer sous le sol, missions qui ne démarrent pas, et bien entendu, les hackeurs de service qui pourissent la Dark Zone, une tonne de glitch pour exploiter le jeu et déjà d'énormes drama dans la communauté de joueurs. Si le matchmaking est relativement aisé, entre les bugs et les déconnexions, il est souvent nécessaire de relancer trois fois une mission pour pouvoir la démarrer proprement. On a  parfois l'impression de passer plus de temps dans les menus et les loadings que de jouer. Evoquons d'ailleurs au passage l'ergonomie console qui, lorsqu'on joue sur PC, rend la gestion d'inventaire très fastidieuse.



Tout ça ternit un peu l'expérience de jeu en la rendant plus frustrante qu'elle ne devrait l'être pour un jeu pourtant assez réussi. Bref, comme d'habitude, la moitié des joueurs annoncent d'ors et déjà que le jeu est mort, vérolé par la triche et les bugs ainsi que le manque de contenu endgame et qu'il est abandonné par Massive qui ne pense qu'au fric. Plus raisonnablement, on voit bien que les développeurs font ce qu'ils peuvent pour gérer tout ça, mais on sent qu'il y a une réelle crispation entre eux et les joueurs, surtout depuis qu'il y a eu une exploitation massive d'un glitch lors de la sortie de la première incursion. Au final, les mesures prises ont jusqu'à présent surtout désavantagées les joueurs legit. On espère que les développeurs sauront se remettre en cause et auront le courage de prendre des mesures efficaces pour transformer leur jeu dans le bon sens, sinon il risque vite de faire feu de paille.

TL ;DR

The Division est un TPS très réussi, et comme tout jeu multi, avec des amis, ça passe tout seul. Doté d’un décor de rêve, il parie malgré tout sur le farming, plutôt que sur son univers pour séduire le joueur. S’il n’est ni le shooter du siècle, ni un A-RPG captivant, il offre tout de même un terrain de jeu remarquable, un système de PVP très amusant et un gameplay solide qui suffisent à en faire un jeu largement recommandable. Malheureusement, le endgame est très léger, et passé le plaisir des débuts, on pourrait vite voir une desertification d'un jeu qui tourne un peu en rond.
 
Limité mais sympa, The Division réussit le pari de faire un TPS multi grand public addictif et de qualité, à défaut de révolutionner la recette. A réserver aux amoureux du genre qui auront la patience de supporter les bugs pour prendre leur pied à quatre. Mais si vous comptez jouer en solo, trouvez vous plutôt un vrai TPS !
 

Commentaires

Masquer les commentaires lus.
YouuShiii
 
Je rejoins la bonne conclusion de ce test, c'est un bon jeu, mais pas pour un joueur solo comme je le suis maintenant. Jouer avec des inconnus (et en général des boulets) ne m'amuse plus.
Du coup si vous avez des noms de bons TPS (mis a part Tomb Raider) dispo sur One / PS4 je suis preneur :)
Sir_carma
 
Super test.

Je me considère casual gamer désormais (plus assez de temps dispo pour les JV) et j'avoue prendre mon pied sur ce jeu.
Je suis à 30h de jeu pour l'instant (ridicule pour certains, énorme de mon point de vue), ça faisait longtemps (The Witcher 3) que j'avais pas pris plaisir comme cela.

Après, je ressens déjà le côté "ça tourne en rond" au bout de 30h. Pour moi c'est pas grave, 30H de jeu, c'est déjà beaucoup et je considère le jeu rentable (prix/temps passé) pour moi. Après, pour les vrais gros joueurs, ça doit être limite.

PS: je suis un fana de monde post apo. Ok niveau narratif c'est naze, mais niveau décor et souci du détail, y'a quelques scènes magiques avec une ambiance incroyable.
gregoire1fr
 
j'avoue que j'aime bien aussi le jeu, que j'ai principalement soloter, mais c'est évident que c'est avec un ou plusieurs potes que l'expérience prend le mieux. après les missions secondaire sont très répétitives, mais heureusement assez courte, au final on tourne littéralement en rond a chaque nouvelle zone, pour faire le tour des missions secondaire et farmer l'XP. j'apprécie néanmoins les perso secondaire, chacun avec leur personnalité caricaturale mais qui allège l’ambiance.
veda
 
Très bon test. La ville est très bien rendue et l'ambiance est la. un petit coup de SweetFX avec Real Life Mod 4K et hop t'es bon.

Le gros point noir c' est le hacking en DZ que tu trouves en masse de serveur en serveur. (infinite ammo, max rof, sniper shotgun, aimbot, speedhack, teleport, autorogue, flying). Bref ça c'est pourri et très facile a hacker car plein de stats du jeu sont cote client.
C'est depuis le début mais encore rien de fait de la part d'Ubi/Massive.

Bref Hack/Glitch grosse mauvaise gestion de la part de Massive

Le stuff end-game est pour l instant limite.
Red1812
 
Je pense qu'Ubi n'a pas voulu matraquer le joueur avec une narration trop envahissante pour mettre l'accent sur le gameplay.
Si on s'interesse au background, il est à porté. Il suffit de recolter les echos, rapport de mission et extraits sonores qui je trouve ont été très travaillés. Certain mettent vraiment dans l'ambiance et ajoutent une certaine épaisseur à ce qui se passe durant la trame principale. Ceux là j'aurais vraiment préféré les entendre pendant le leveling au moment où ils sont en raccord avec ce que le joueur vit.

Donc oui pour ceux qui s'interessent au background et à l'histoire je trouve qu'on passe trop facilement à coté.
Par contre ceux qui s'en tapent ils ont pas du être trop génés :D

Sinon j'ai trouvé le leveling trop rapide et le gain d'xp mal maitrisé. Au début je faisais toutes les missions d'une zone avant de passer à la suivante. Du coup je me suis rapidement retrouvé 3à 5 niveaux au dessus de celui des nouvelles zones dans les quelles j'arrivais. Déjà que le jeu est pas bien dur, ça m'a un peu gacher le plaisir. C'est pas que j'aime en chier mais j'aime bien avoir l'impression que j'avance parce que je joue bien, pas parce que je suis trop fort pour la zone où je suis.
kimo
 
@Red1812 oui, la narration est pas si mal quand tu t'intéresses aux enregistrement etc... C'est bien ça le pire ! avoir à récolter tous les enregistrements pour profiter un peu de la narration, c'est débile : hyper long et hyper chiant, il suffisait d'en faire des quêtes annexes avec les réfugiés qui te demandent de l'aide... va ici retrouver le nounours que j'ai perdu... etc... Je parle surtout pas d'un truc scripté ou faut attendre Madame michaud pour qu'elle t'ouvre la porte...Quand tu t'en tapes tu passes les dialogues comme dans tout bon diablo like.
Franchement, les missions solos, je pourrais pas te dire ce qu'on y a fait de façon précise, mais au moins ils font semblant d'y croire... Là dans les activités secondaires, j'ai visité quelques zones qui m'ont marquées, mais j'avais pas grand chose à y faire à part actionner 3 pauvres boutons. j'aurai pu aussi bien "enquêter" sur une disparition et ça aurait rendu ces missions un peu moins répétitives d'avoir un objectif un peu moins lambda.
flousta
 
Red1812 a écrit :

Sinon j'ai trouvé le leveling trop rapide et le gain d'xp mal maitrisé. Au début je faisais toutes les missions d'une zone avant de passer à la suivante. Du coup je me suis rapidement retrouvé 3à 5 niveaux au dessus de celui des nouvelles zones dans les quelles j'arrivais. Déjà que le jeu est pas bien dur, ça m'a un peu gacher le plaisir. C'est pas que j'aime en chier mais j'aime bien avoir l'impression que j'avance parce que je joue bien, pas parce que je suis trop fort pour la zone où je suis.


Quand tu fais les missions en difficile, le niveau des mobs s'ajuste sur le tien. En contrepartie tu obtiens du meilleur stuff, plus de jetons et une plus gros montée en xp... vient alors le mode expert qui corse encore l'addition. A mon avis en solo et en normal ils ont décidé de pas rendre le jeu très dur pour attirer le casual alors que le vrai stress vient des missions en challenging quand on est pas stuffé puis des incursions (Falcon Lost est pas facile en normal si on utilise pas les exploits).
Red1812
 
J'ai fait toutes les missions en hard après avoir fini l'histoire et à part quelques boss contre lesquels ma LMG n'était pas vraiment le meilleur choix je n'ai pas trouvé ça dur en solo.
Pour le challenging il suffit de trouver trois potes à peu près débrouillards et ça passe. Mais c'est vrai qu'on a déjà de bien meilleures sensations. C'est bien plus dur mes les wipes restent rares.
Falcon Lost on l'a tenté une fois à l'arrache et sans stratégie, on s'est fait retourner :D
kimo
 
D'ailleurs, j'en profite, pour échanger les ID et jouer entre factornewsiens, ça se passe ici..
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.
Soutenez Factornews.com

Tribune

__MaX__
(19h25) __MaX__ on parle pas d'iOS, faut pas tout mélanger
__MaX__
(19h24) __MaX__ Non mais aussi en UI tu peux faire à peu près ce que tu veux sur MacOS, c'est bien moins infantilisant que Windows.
noir_desir
(19h17) noir_desir Dragonir > il faut un juste milieu...
noir_desir
(19h06) noir_desir Dragonir > ouais super... Les lignes de commande je ne trouve pas que se soit une solution. Si c'est pour faire au moins aussi obscur que linux, autant aller sur linux.
Dragonir
(19h03) Dragonir noir_desir > sauf que chez Apple tu peux strictement tout faire via sudo en bash
noir_desir
(19h02) noir_desir __MaX__ > je comprend, ms prend le chemin d'apple, en infantilisant l'utilisateur quoi.
__MaX__
(18h54) __MaX__ MrPapillon > Tu rigoleras moins quand tu seras dans le cas de figure pour découper une structure html banane :]
__MaX__
(18h54) __MaX__ Et dans la pire des évolutions "nope tu ne modifieras pas ce fichier qui n'est pas en lecture seule si tu ne l'as pas lancé en administrateur même quand tu es administrateur de la machine"
__MaX__
(18h53) __MaX__ noir_desir > "Un mec qui sait utiliser l'environnement". Qui n'a pas besoin qu'on lui dise "hé attention ton pc risque d'exploser si tu installes ce logiciel" ou "attention attention ce dossier pourrait être utile au fonctionnement du système"
MrPapillon
(17h24) MrPapillon Je pense que l'interface de Reddit n'est pas hyper adaptée à la souris DualShock4 du browser de la PS4. Ou alors sur un bateau en pleine tempête aussi, parce qu'il faut cliquer sur des trucs petits. Une histoire de skills en gros.
Le vertueux
(17h20) Le vertueux Lire de haut en bas, faire rouler la molette, c'est pas facile !
choo.t
(16h46) choo.t Segma > Hein ?! C'est quoi le soucis avec son interface ?
Segma
(16h30) Segma A tous les mecs qui postent des liens reddit ici : arrêtez les gars, ce site est nuisible j'ai jamais vu une interface aussi imbitable.
MrPapillon
(14h47) MrPapillon Le futur c'est une IA soigneusement paramétrée par Zuckerberg pour sélectionner les pubs que tes employés vont devoir visionner à intervalles réguliers pour pouvoir utiliser leurs outils gratuitement.
MrPapillon
(14h46) MrPapillon "Avoir le contrôle de sa machine" Haha trop la tehon, ce truc du siècle dernier.
MrPapillon
(14h44) MrPapillon Power user, ce truc has been...
noir_desir
(14h39) noir_desir __MaX__ > power user ? que veux tu dire par là?
__MaX__
(14h37) __MaX__ L'UAC c'est tellement une putain de plaie... en fait tu te rends compte que leurs OS ne sont plus pour les power users.
noir_desir
(13h48) noir_desir Cyclope > ouais c'est clair que ms c'est fait plaisir avec W10.... La surveillance de toute les frappes du clavier, c'est quand même tellement dingue... Et le pire c'est qu'il te l'explique (j'avais essayé W10 2 petites heures), que c'est pour ton bien...
Cyclope
(13h43) Cyclope noir_desir > c'est malheureusement tellement vrai
noir_desir
(13h41) noir_desir Cyclope > J'aime beaucoup la représentation des doubles marteaux avec des caméras.
Cyclope
(13h38) Cyclope Pour avoir essayer d'usiner des images d'entreprise, je rejoins cet avis : [itvision.altervista.org]
__MaX__
(13h37) __MaX__ Un sequenceur oui :)
Cyclope
(13h37) Cyclope __MaX__ > W10 dans le monde pro, j'aimerais bien voir comment ça marche
noir_desir
(13h35) noir_desir __MaX__ > je ne sais pas ce qu'est cubase, surement un logiciel pro ^^. Enfin bref Vulkan est vraiment sorti au bon moment, pour une fois que la communauté du libre, ne fait pas n'importe quoi
__MaX__
(13h23) __MaX__ tout à fait, je croise les doigts pour que ça n'arrive pas de si tôt pour Cubase :x
noir_desir
(13h08) noir_desir __MaX__ > pour l'instant c'est surtout les jeux windows strore, heureusement il ne marche pas. Du coup, peu de développeur se sentent obligé de migrer sous directx12. Et que vulkan a l'air de pas mal marché
__MaX__
(12h58) __MaX__ Ouais :/ Jsuis aussi sur 7 ça me va très bien. Ce qui me fait peur c'est qu'ils commencent déjà à forcer W10 sur certaines applis
noir_desir
(12h57) noir_desir __MaX__ > Pour ma part jereste sur 7 pour machine actuelle. On verra plus tard. Dommage que tous les nouveaux pc soit sous w10
__MaX__
(12h48) __MaX__ Ca fait n'importe quoi dans la bdr, il y a des scripts de migration qui passent... ou pas, un peu aléatoirement. Les profils utilisateurs sont pourris jusqu'à l'os. 'fin bref, bon OS tout moisi.
__MaX__
(12h48) __MaX__ J'avais beaucoup d'espoir pour l'OS, sachant que Win8 était un beau raté. Mais là putain, je peux vraiment pas. Et je crois que le système de migration pour passer dessus est le pire qui ait été produit depuis win95
noir_desir
(12h28) noir_desir __MaX__ > A priori, w10 n'a pas été si bien déployé qu'il le voulait.
noir_desir
(12h27) noir_desir __MaX__ > c'est pas faux...
__MaX__
(11h31) __MaX__ Laurent > Ya plus simple : ne pas installer Windows 10.
__MaX__
(11h26) __MaX__ ignatius > oui ça serait tellement bien :[ ( c'est pas Eidos qui est en cause c'est Nixxes )
aeio
(02h38) aeio (23h19) Il paraît qu'il suffit de téléphoner au support et d'expliquer le problème (carte mère remplacée suite à une panne) pour obtenir une nouvelle license gratuitement.
samedi 24 septembre 2016
Laurent
(23h19) Laurent donc si vous le pouvez, essayez de lier un compte ms à votre clé win10 AVANT de changer de CM/PC...
Laurent
(22h30) Laurent évidemment, c'est quand il est trop tard que MS dit enfin comment marche le systeme et comment on l'a dans l'os : [support.microsoft.com]
Laurent
(22h28) Laurent il y a une option "materiel recent" qui demande un compte MS. J'en ai un vieux que je rentre, réponse : aucune clé win10 liée à ce compte, win10 non activé. Donc si vous n'avez pas créé de compte MS quand vous avez installé win10, ça peut vous arriver :/
Laurent
(22h27) Laurent je ne retrouve pas la discussion sur les licence win10 donc je fais court : ma carte mere vient de claquer. je la change par la meme à l'identique, win n'est plus activé. je rentre la clé win10 copiée apres la maj win7->10, pas activée
LeGreg
(22h02) LeGreg Mieux : bientot des DRMs dans votre voiture pour éviter de débloquer les DLCs payants (capacité de batterie supplémentaire) : [geek.com]
The Real Phoenix
(20h34) The Real Phoenix Dragonir > Le pire c'est que c'est pour empêcher les joueurs PC de déverrouiller les trucs "payants" dans le jeu, comme les perso ou les décors...
aeio
(19h21) aeio (14h16) Oui, APEX (vêtements) et HairWorks (poils).
ignatius
(17h51) ignatius (16h43) __MaX__ > Je viens de tester Arkham Knight sur PC, il est impressionnant de détails et fluide sur une machine appropriée. Si Eidos Montreal pouvait faire la même chose sur Deus Ex. Encore quelques patchs...
__MaX__
(16h43) __MaX__ FrereT0c > Tout à fait et sans de sacrifice particulier sur les perfs ('fin une fois que le jeu s'est mis à tourner correctement :] )
__MaX__
(16h43) __MaX__ Witcher c'était une combi des deux, entre les persos et les créatures (ours, loups etc)
Dragonir
(16h03) Dragonir ​ Et pendant ce temps la SFV se tire une dernière balle dans le pied [theregister.co.uk]
FrereT0c
(14h25) FrereT0c D'ailleurs en parlant de techno qui fait bouger les fringues, je viens de finir Arkham Knight, et c'est le premier jeu que je vois qui l'intègre autant pour les vêtements. Ça bouge très bien et les textures de certains tissus sont bien foutues
MrPapillon
(14h17) MrPapillon Les cheveux/vêtements, c'est extrêmement coûteux en général oui.
MrPapillon
(14h17) MrPapillon essayent tablent sur la quantité et de grosses approximations.
MrPapillon
(14h16) MrPapillon Si tu parles de HairWorks sur The Witcher 3, je crois que c'est une techno complètement différente. Les technos de cheveux/vêtements se concentrent sur l'animation très réaliste de quelques grosses mèches, voire "cheveux", alors que les algos de fourrure,
__MaX__
(13h55) __MaX__ Ha peut être, j'ai pas assez d'infos sur la tech pour te dire ça. Mais bon W3 même sur les cartes Nvidia, ça tournait moins bien que sur des ATIs, c'est que ça doit être quand même un peu couillu comme api non ? :)
MrPapillon
(13h54) MrPapillon Donc vite fait comme ça, le coût devrait être proportionnel à la quantité de pixels à l'écran. Après peut-être que spécialistes pourront confirmer ou me traîner dans la boue.
MrPapillon
(13h53) MrPapillon __MaX__ > Il y a plein de façons de faire de la fourrure. Là je crois que c'est principalement du pixel shader, les infos de vitesses des joints ça doit pas coûter grand chose et je crois pas que ça doit créer beaucoup de géométrie.
__MaX__
(13h00) __MaX__ Le premier qui était plutôt cohérent dans l'intégration c'était Witcher 3
__MaX__
(13h00) __MaX__ MrPapillon > C'est toujours rigolo les trucs de fourrure, mais comme c'est pas utilisé partout dans un jeu vu que c'est gourmand, ça me donne généralement une sensation de manque de constance dans le rendu... ça fait bizarre.
MrPapillon
(12h31) MrPapillon Sympa, ils viennent de sortir la version 2 : [youtube.com]
Big Apple
(09h47) Big Apple LeGreg > Le problème no1 de Clinton, c'est son état de santé.
LeGreg
(05h31) LeGreg Ceci dit beaucoup de gens se rallient plus derrière elle parce qu'elle n'est pas Trump et vice et versa.
LeGreg
(05h28) LeGreg et dont elle ne s'est jamais distancé, les affaires liées au temps où son mari était gouverneur de l'Arkansas, leur forte amitié avec Trump pré-élection etc.
LeGreg
(05h25) LeGreg Clinton a plus qu'une casserole : outre le fameux serveur d'emails, ils ont la fondation Clinton avec de la suspicion de pay for play, de nombreux donateurs corporate qu'elle semble vilipender en public, les agressions sexuelles dont a été accusé son mari
_Kame_
(01h15) _Kame_ MrPapillon > [usuncut.com]
CBL
(01h08) CBL MrPapillon > Petit jeu : comptez le nombre de minorités dans ce plan
MrPapillon
(01h01) MrPapillon Je mets juste ça en fond : [youtube.com] continuez à discuter.
CBL
(00h40) CBL Il est cool Sanders mais il a 75 ans
ptitbgaz
(00h15) ptitbgaz J'aurais préféré Sanders d'ailleurs.
ptitbgaz
(00h12) ptitbgaz Après finaud n'est peut être pas le bon terme (quoique) mais populiste, cynique et manquant de hauteur de vue ne sont pas plus rassurants... Quant à Clinton, effectivement elle a pas fait que des bons choix (Irak,...) mais au moins elle l'a reconnu.
ptitbgaz
(00h09) ptitbgaz Khdot > boarf sans être au taquet, je regarde/écoute à droite à gauche. Mais tu peux toujours me renseigner sur ce que les grand médias n'ont pas compris... ;)
vendredi 23 septembre 2016
_Kame_
(23h36) _Kame_ Khdot > nop, mais j'me suis trompé de ce à quoi tu faisais référence, sorry. Et c'est de la faute de Luckey si tu la trouves pas respectable sur le net !
MrPapillon
(23h23) MrPapillon Sinon on parle pas de Beat Takeshi dans Gits, j'ai cliqué vers la moitié du trailer et je suis tombé dessus. J'espère qu'il va pas faire que de la figuration.
MrPapillon
(23h22) MrPapillon Augmentation des divertissements, et contrôle total des médias.
MrPapillon
(23h22) MrPapillon L'Ukraine aussi d'ailleurs, pour mettre toute l'économie sous le tapis.
MrPapillon
(23h22) MrPapillon Au contraire, le grand risque c'est qu'il soit finaud, dans le genre Berlusconi ou les dirigeants de pays de l'Est. En gros un gros bourrin de façade, mais un bon manipulateur derrière. Berlusconi a réussi à transformer son pays en divertissement bourrin.
Khdot
(23h20) Khdot (22h23) ptitbgaz > tu devrais te renseigner sérieusement sur les deux candidats ;)
Khdot
(23h20) Khdot Kame> tu as dû te tromper de destinataire ?
ptitbgaz
(23h09) ptitbgaz Jaydes > Faut en faire au moins un 2 coll pour les news, j'arrête pas de le dire :d D Trop de scrolling à faire...
Jaydes
(23h07) Jaydes Un bout de temps que je ne suis pas revenu. L'apparence du site et belle mais je ne la trouve pas pratique.
ptitbgaz
(22h23) ptitbgaz Yep et on risque de pleurer 10-15 ans derrière s'il fait les mêmes conneries à l'internationale que le génie Bush. Et il a pas l'air bien plus finaud...
Big Apple
(21h13) Big Apple Et vu l'état de l'économie mondiale, je ne crois pas qu'on va spécialement se marrer pendant 4 ans.
Big Apple
(21h11) Big Apple Trump a de sérieuses chances d'être élu, ça n'a rien à voir avec le pen.
_Kame_
(21h09) _Kame_ (20h48) Khdot > je sais pas où t'as vu que c'était couru d'avance. Déjà que personne le voyait gagner les primaires, les gens ont bien compris que tout était possible.
Khdot
(20h50) Khdot perso' pour le troll j'aimerais bien avoir Trump, on va bien se marrer pendant 4 ans. :D
Khdot
(20h49) Khdot (18h51) kmplt242 > elle traine pas mal de casserole facilement vérifiable (l'Irak, etc)
Khdot
(20h48) Khdot (18h27) CBL > pas l'idée qu'on se fait par le biais de l'internet multimédia
fwouedd
(20h02) fwouedd kmplt242 > Le gars qui veux faire du spacial selectif. Il pourrait etre LR.
CBL
(19h46) CBL kmplt242 > "trempée dans les affaires pire que Sarko" -> Renseigne toi plus. La seule affaire en cours est celle des emails et le FBI a décidé de ne pas la mettre en examen tandis que Sarkoa deux procès en cours
Crusing
(19h37) Crusing kmplt242 > On dirait un Duo de supervillains de BD.
kmplt242
(18h53) kmplt242 Stephen Hawking en premier ministre.
kmplt242
(18h52) kmplt242 Moi je dis Elon Musk président du monde.
kmplt242
(18h51) kmplt242 CBL > (18h27) Hilary respectable et centriste ? LOL C'est une va-t-en guerre, hysterique et trempée dans les affaires pire que Sarko. En france elle serait à la droite de la droite.
Fougère
(18h37) Fougère Surtout avec Hillary qui des poumons en cartons
CBL
(18h34) CBL Tu ne devrais pas avoir le droit de te présenter si ton age dépasse l'espérance de vie pendant ton mandat...
CBL
(18h33) CBL Ce qui me choque le plus dans cette élection c'est que c'est tous les deux des vieux croutons (68 pour Hilary et 70 pour Trump)
Crusing
(18h28) Crusing LeGreg > (18h25)
LeGreg
(18h27) LeGreg Crusing > ça n'existe pas vraiment les votes barrage aux US (il n'y a qu'un seul tour)
CBL
(18h27) CBL kmplt242 > (18h08) Non pas franchement. Hilary est quelqu'un de respectacle avec une expérience politique et des idées relativement au centre
CBL
(18h25) CBL Tout va se jouer en Ohio, Floride, Iowa et Pennsylvanie
Crusing
(18h25) Crusing [trumpdonald.org]
Crusing
(18h25) Crusing allez un petit coup
Crusing
(18h25) Crusing Ah oui j'oubliais ça...