Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
 
TEST

Portal 2

CBL par ,  email  @CBL_Factor
Quand Valve a inclus Portal dans l'Orange Box, on ne sait pas s'ils s'attendaient à un tel enthousiasme mais le résultat est là : le jeu a créé un engouement sans précédent qui a dépassé celui de l'Episode 2 qui avait pourtant mis la barre très haut.

Comme d'habitude, Valve a pris son temps pour développer la suite et son annonce a dechainé les passions et les théories les plus folles, et les fans se sont rués dessus à sa sortie. Maintenant que la folie Portal 2 s'est un peu calmée, il est temps d'expliquer aux néophytes pourquoi il faut qu'ils fassent d'abord le premier opus (il y a bien quelqu'un sur Factor qui pourra vous le filer gratos) puis qu'ils achètent le second.

Portal 2 c'est avant tout une histoire. C'est l'histoire d'une expérience scientifique qui tourne mal, d'un laboratoire créé par un fou dangereux mégalomane et deux IA qui font joujou avec une humaine pour arriver à leurs fins. C'est raconté de la meilleure manière qui soit : avec humour, sans lourdeur, avec quelques blancs pour laisser réfléchir le joueur et avec un doublage de qualité aussi bien en VO qu'en VF. Mais c'est aussi un univers, celui des laboratoires d'Aperture Science. On les visite détruits et reconstruits. On visite les locaux historiques comme les plus récents et on ne passe pas tout son temps dans les salles de test. Les pièces étroites laissent la place aux grands espaces qui montrent la superstructure de l'ensemble. La direction artistique est à la fois simpliste avec ses textures monochromes et ultra-complexe avec sa multitude d'éléments mobiles, de bras mécaniques, de chaines d'assemblages, de tuyaux et de câbles. Le moteur Source en a encore sacrément dans le bide même si les loadings fréquents sont vraiment lourdingues.


Cave Story


Mais Portal 2 est loin d'être un jeu bavard et contemplatif. C'est surtout un puzzle game au gameplay prodigieux. Valve a commencé par reprendre les bases du premier : la création de portails, les tourelles, les cubes qu'on met sur des boutons, la conservation des lois physiques... et a greffé la-dessus un bon paquet de nouveaux éléments. Les lasers permettent d'activer des boutons ou de détruire des tourelles et on peut modifier leur direction avec des cubes spéciaux. Les ponts de lumière permettent de traverser des précipices ou de bloquer le feu des tourelles. Les bumpers font faire des bonds au joueur et aux objets. Les rayons tracteurs permettent de défier la gravité. Les gels permettent de modifier la propriété d'un sol en permettant au joueur d'aller plus vite, de rebondir ou de créer des portails là où ce n'est théoriquement pas possible.

Pris séparément, ces nouveaux éléments de gameplay sont déjà très rigolos. Quand on les mélange, ça donne du grand délire avec des cubes qui rebondissent et qui sont transportés par des rayons tracteurs qui passent au travers des portails. Il ne s'agit plus uniquement de placer différents portails aux bons endroits et d'appuyer sur des boutons. Encore plus que dans le premier Portal, il faut aussi le faire au bon moment et anticiper à l'avance ce qui va se passer. Comme le fabuleux level design fait la part belle aux trois dimensions, ça donne un gameplay en quatre dimensions qui vous retourne le cerveau plus d'une fois. Mais l'intelligence ne fait pas tout. Il faut aussi un poil de dextérité et un brin de folie pour passer de l'étape "mais non on ne peut pas faire ça" à "oh putain en fait si ! Trop bien !".


Le Chell MS GLaDOS


Tout seul, c'est déjà très marrant. A deux, c'est du gros délire. Le mode coop propose une série de salles de test complètement différentes du mode solo. Chaque joueur joue le rôle d'un petit robot guidé par GLaDOS pour faire avancer la science. Tout tient en 4 C : comprendre, coopérer, coordiner et coups de pute. Deux joueurs signifient deux cerveaux mais aussi deux fois plus de portails et deux fois plus de problèmes. Il faudra anticiper les conséquences de ses actions sur l'autre joueur et comprendre qu'arriver à la sortie ne suffit pas : il faut aussi y arriver tous les deux. Tandis que vous progressez dans les niveaux, GLaDOS ne manquera pas de faire des commentaires désobligeants sur votre partenaire et vous invitera à provoquer quelques "accidents" mortels du genre "Oops j'ai fermé le portail trop tôt". Ca ne sert à rien mais c'est tellement tentant qu'on cède plusieurs fois à la tentation tout en explosant de rire.

Les niveaux coop sont vraiment bien pensés, encore plus que les niveaux solo. Un petit exemple : tandis qu'un joueur jongle avec les portails pour activer les pompes à gel et faire passer le gel d'une pièce à l'autre, l'autre joueur joue avec un rayon tracteur pour récupérer le gel au bon moment et le faire tomber sur des tourelles. Ou alors le premier joueur court entre deux portails créés par le deuxième joueur pour prendre de la vitesse jusqu'à ce que le deuxième modifie le portail de sortie et que la vitesse du premier joueur le propulse. Malgré plusieurs bouteilles de rouge, il ne nous a fallu que cinq heures à mon camarade et moi-même pour finir le coop. Il faut dire qu'on était en LAN ce qui aide beaucoup à la communication. Si vous jouez en ligne, Valve a pensé à vous avec une série d'outils aidant à la coordination comme la possibilité d'indiquer un endroit dans le niveau ou celle d'afficher des comptes à rebours ce qui donnera lieu à de longues discussions "arme-fatalesque" à base de "Alors on y va à trois ?". En solo comptez entre 6 et 8 heures pour boucler le jeu selon votre niveau d'ébriété.

Après avoir fini le solo et le coop, la première chose qu'on se dit est que le jeu est trop court. Mais au final il est dans la moyenne des productions actuelles. Ce qui le rend trop court, c'est surtout parce qu'on voudrait qu'il se prolonge encore et toujours. Allant à contre-courant des jeux actuels, Valve a créé une expérience de jeu unique qui mise sur l'intelligence et l'humour des joueurs plutôt sur leur aptitude à massacrer le bouton de gauche de la souris en jouant au petit soldat. On applaudit, on en redemande et on compte sur eux pour faire vivre le titre.
 

Commentaires

Masquer les commentaires lus.
xiam
Rien a redire! Très bon test comme d'hab'...

Ma seul déception : il aurait fallu un poil plus de niveau naturel , mélangeant techno et nature!

On veut le nom du coéquipier qui picole au rouge : quel manque de gout!

Je fini le mode solo et je m'attaque au coop!
fwouedd
J'aime beaucoup ce jeu, mais je suis pas aussi positif que CBL.

Portal 2 est très très court (je l'ai fini en quatre heures en solo si j'en crois steam), mais il se permet des longueurs à certains moments de l'aventure puisqu'on se retrouve à enchainer des énigmes particulièrement simples dans des phases pendant lesquelles le toujours très bon design ne remplace pas l'accalmie de l'histoire.

Le coop est très rigolo, mais il est aussi plombé par une absence totale d’intérêt : les énigmes s'enchainent bien trop vite sans jamais faire appel au moindre petit réflexe pour dynamiser le gameplay.

Au final, c'est une semi déception, trop simple, parfois longuet malgré quelques nouveautés dans le gameplay. J'ai du mal à ne pas regretter une dépense de 50 euros. A ne pas rater en promo cependant.
paka
Mais comment vous pouvez dire que Portal 2 est, je cite "très très court" quand le premier se finissait le temps de dire "supercalifragilisticexpialidocious" ...?
DestroyX
Heureusement que Valve existe c'est vraiment les seuls à chercher de l'originalité de le monde très uniformisé des FPS.

J'en suis encore qu'au solo mais je m'éclate.

Le seul défaut du jeu est pour moi ces chargements vraiment trop réguliers (surtout au début), bien qu'ils soient rapide. Mais je suppose aussi que c'est pour que le jeu puisse tourner convenablement sur toutes les machines. On va pas leur le reprocher...
fwouedd
Paka, le premier était, en quelque sorte, un simple bonus d'un pack qui comprenait TF2 et Half Life 2, HL2 Episode 1 et HL2 Episode 2 pour 50 euros soit le prix de Portal 2.

Ça rends tout de suite plus tolérant.
Yolteotl
Il me semble que les temps de chargement récurrents sont plutôt liés au moteur source, puisque c'était aussi le cas sur HL2 et ses épisodes.
SupaPictave
Idem que tout le monde, trop de chargements incompréhensibles parfois vu la taille des zones, trop court, trop facile, quelques pertes de rythme...

Mais à part ça : finition, ambiance, humour... Tout est aux petits oignons. J'aime bien aussi cette manière de relancer l'univers de Half Life par le biais d'Aperture Science et de ses expérimentations.
xiam
Et puis maintenant , arrête de buller Valve et sort mon putain d'EP3!!!!
Hobes
fwouedd a écrit :
Portal 2 est très très court (je l'ai fini en quatre heures en solo si j'en crois steam)


Ca a déjà été dit, le jeu ne se termine pas en 4 heures :
http://www.rockpapershotgun.com/2011/04/20/portal-2-in-4-hours-the-steam-timer-is-a-lie/
kakek
Je valide ce test.

Le jeu n'a effectivement qu'un seul défaut, pas assez long.

Les longeurs dont parle fwouedd, je ne les ai pas ressenties du tout. Certain passages sont un peut plus contemplatifs, mais comme j’étais bien dans l'ambiance je suis complètement rentré dedans.

Le manque de difficulté des puzzles est un choix délibéré pour éviter de frustrer. Et pour moi ça a marché : certaine salle m'ont effectivement arrêté 10 minutes, suffisamment pour réfléchir un peut. Jamais assez pour couper la narration.

Je ne regrette pas mes 50 euros. Je prefere les avoir mis la dedans que dans un niemme call of honor. Pour la même durée globale, j'ai été autrement plus immergé dans l'histoire et interressé par le gameplay.
Mougli
Ptet que le compteur steam exclut les temps de chargement, ca me semble coller :D
Skizomeuh
Pour les chargements franchement j'ai du mal à croire que c'est une limitation de Source quand on voit le temple de l'araignée de Dark Messiah ou certains niveaux de EP2.

Pour ce qui est de la rentabilité, encore une fois je juge pas la qualité d'un jeu à sa durée de vie mais plutôt à la qualité du voyage et là c'est tout bonnement impeccable : narration (visuelle et auditive) excellente, environnement sonore exceptionnel, bon level design qu'on aurait voulu plus corsé certes mais qui arrive à se renouveller quand même.

Et gageons qu'avec le DLC - GRATOS - à venir cet été on aura notre dose de durée de vie et de challenge supplémentaire. Sans compter les mods à venir.

Et oui vivement EP3, HL3, peu importe comment il s'appellera !
pomkucel
J'ai trouvé le jeu sympa mais en fait largement sur vendu. Pour moi c'est un bon puzzle game souvent trop simple et court avec des dialogues marrants, ca mérite un 7. D'ailleurs au final un peu cher pour le contenu.
Prodigy
kakek a écrit :
Je ne regrette pas mes 50 euros. Je prefere les avoir mis la dedans que dans un niemme call of honor.


Moi je les ai mis ni dans l'un ni dans l'autre.
RaZ
Le jeu mérite salement sa note. Le seul vrai défaut, comme l'a fait remarqué Ars technica, c'est la réduction de la liberté de résolution des puzzles. Dans le premier, on pouvait s'en sortir avec chacun sa méthode, pas sur tous les niveaux, mais pas mal. Dans le second, il n'y a qu'une solution à chaque fois.
CBL
Je n'en suis pas si sur :
http://www.youtube.com/watch?v=UjApKHyEGTc&feature=player_embedded#at=120

(notez que le mec joue au pad)
Groomy
pomkucel a écrit :Pour moi c'est un bon puzzle game souvent trop simple et court avec des dialogues marrants, ca mérite un 7.
Plus les superbes graphismes, l'ambiance, le petit background (les niveaux du milieu de jeu... enfin je veux pas spoiler). Ça vaut sa note, je connais pas d'autre Puzzle game qui propose ça, tant pis s'il est façile.
Et pour moi terminé en 14 heures selon le compteur steam (ccop+solo).
supermouette
Les chargements entre chaques zones sont probablement aussi là pour faciliter un peu la conception quand même assez particulière des niveaux.

D'ailleurs, dans les 1ers commentaires, un des devs explique qu'ils se servaient de portails invisibles pour relier entre elles certaines zones d'un même niveau, histoire d'éviter les problèmes de cohérence à chaque tweak des puzzles. C'est seulement à la fin que tout était scindé en un seul élément. Donc bon, immaginez le temps que ça couterait en plus s'il fallait en plus vérifier la cohérence entre différents niveaux...

Après, c'est clair que les chargements sont un peu abusés par moment, même s'ils sont généralement très cours. C'est le seul truc qui m'a un peu emmerdé dans ce jeu qui est autrement exceptionnel à bien des niveaux.
RaZ
CBL a écrit :
Je n'en suis pas si sur :
http://www.youtube.com/watch?v=UjApKHyEGTc&feature=player_embedded#at=120

(notez que le mec joue au pad)


Ok, je m'incline. Doit être trop bête pour trouver des alternatives par moi même :)
fwouedd
Hobes a écrit :


Ca a déjà été dit, le jeu ne se termine pas en 4 heures :
http://www.rockpapershotgun.com/2011/04/20/portal-2-in-4-hours-the-steam-timer-is-a-lie/


Je l'ai fini, Steam m'indiquait 4 heures jouées. Cependant, j'ai pas été bloqué une seule fois par un des tests. En fait si, une seule fois par trois tourelles et deux trucs bleus :)

Actuellement Steam m'indique 10 heures jouées, et je ne pense pas le relancer.

Après pour ce qui est des longueurs, c'est un ressenti personnel qui semble globalement peu partagé, mais j'ai trouvé la "seconde partie" du jeu nettement moins agréable et motivante, malgré les ajouts de gameplay.
full_tera
Dommage que le jeu soit si court ! Autant le premier portal était original et demandait du temps pour assimiler les bases du gameplay, autant le 2 ne m'a pas impressionné autant que je l'espérais
PoF.be
La nouveauté la plus sadique est le mur magnétique qui laisse passer les joueurs mais qui détruit ses portails et les objets (cubes/tourelles).


Ces "murs" ne sont pas nouveaux. Non seulement ils concluaient chaque niveau du premier épisode, mais certaines salles usaient déjà de leur propriété annulatrice.

J'exige une correction !
D-Kalcke
Je confirme les dires de PoF.be.
CBL
Oui j'étais plus sur en écrivant le test. Je corrige.
Valanthyr
il y a bien quelqu'un sur Factor qui pourra vous le filer gratos
Chiche !
Ash_95_
Mwai.

J'ai trouvé ce portal 2 un peu répétitif. Peut-être parce que je ne suis pas un adepte du genre.
Le 1 que j'ai fais quelques jours avant le 2 m'avait globalement plus car c'était très court mais intense.
De plus le scénario caché, ça apportait un plus et j’espérais trouver les réponses aux questions que je me posais dont je n'ai toujours pas la réponse.

Sur ce Portal 2, les énigmes ne nous forcent pas vraiment à réfléchir, faut se poser 2-3 minutes et on s'en sort. On retrouve un peu trop souvent les même mécaniques, quand j'y jouais ça ne me gênait pas plus que ça mais quand je l'ai terminé c'est certain que je ne le referais plus jamais.

En fait je vais dire ce qu'il m'a manqué sur ce portal 2, on est soit assisté par une voix off, soit rapido par le robot mais perso ça ne m'a pas suffit pour m'investir dans cet univers, il m'aurait fallu des pnjs, ou au moins des cadavres j'en sais rien.
Je me suis un peu ennuyé par moment.
wedge
Concernant les chargement faut zieutter les commentaires des devs à priori c'est venu faciliter leur boulot en permettant de modifier l'enchaînement des sales pour l'histoire

Le problème qu'il rencontrait c'est que sans ca modifier le moment où l'on rencontre une salle poser problème dans les modifications à apporter, qui devenait rapidement gigantesque, au lieu de simple changement de salle de sortie.
CBL
Valanthyr a écrit :
Chiche !


Hop les gens : il n'y a pas quelqu'un qui a un Portal en trop ? Regardez dans vos cadeaux de Steam.
xiam
CBL a écrit :


Hop les gens : il n'y a pas quelqu'un qui a un Portal en trop ? Regardez dans vos cadeaux de Steam.


Demande a Yogi en MP de ma part , s'il lui en reste un.
Slash
Portal 2 m'a laissé un moins bon souvenir que le 1er. Je l'ai trouvé trop facile (sauf les 2 ou 3 dernières salles, complexes comme il faut). Du coup, c'est peut être ce qui donne cette impression de "trop court".
hohun
paka a écrit :
Mais comment vous pouvez dire que Portal 2 est, je cite "très très court" quand le premier se finissait le temps de dire "supercalifragilisticexpialidocious" ...?

L'un n'empêche pas l'autre.
CBL
Les portails ? C'est dépassé :
http://www.youtube.com/watch?v=lXvo7lm5nZs&feature=player_embedded
YoGi
D'après steam j'ai passé 16h en tout entre le coop & le solo, et pourtant j'ai torché le coop d'une traite en l'espace d'une après-midi, donc j'en déduis que je me suis plus attardé sur le solo que la plupart d'entre vous.

N'empêche, je préfère de loin mettre 50€ pour d'un tel jeu, aussi court soit-il, que d'un crysis 2 ou black ops, potentiellement plus longs. Vos copines confirmeront l'adage.

Xiam : j'ai filé ton gift portal pas plus tard qu'il y a qq jours à un pote, dsl !
kmplt242
Bon après y avoir joué 2 heures, je suis quand même mitigé, c'est super joli, une super ambiance, mais je trouve qu'il y a trop de nouveaux trucs à prendre en compte, et trop de trucs basés sur l'adresse et le timing. Pourtant ça me dérange pas quand il s'agit de jeux de plateformes, mais autant dans le 1 ça m'avait pas posé trop de problèmes (même si j'ai lâché au bout d'un moment quand il y avait trop de tourelles) autant là, je trouve ça trop compliqué, ça me prend la tête. Vivement DNF. ::fou::
Mougli
kmplt242 a écrit :
je trouve qu'il y a trop de nouveaux trucs à prendre en compte, et trop de trucs basés sur l'adresse et le timing.


T'es ironique ou on a pas joué au même jeu ?
Ash_95_
kmplt242 a écrit :
Bon après y avoir joué 2 heures, je suis quand même mitigé, c'est super joli, une super ambiance, mais je trouve qu'il y a trop de nouveaux trucs à prendre en compte, et trop de trucs basés sur l'adresse et le timing. Pourtant ça me dérange pas quand il s'agit de jeux de plateformes, mais autant dans le 1 ça m'avait pas posé trop de problèmes (même si j'ai lâché au bout d'un moment quand il y avait trop de tourelles) autant là, je trouve ça trop compliqué, ça me prend la tête. Vivement DNF. ::fou::


Tu blagues là ?
Et dans le 1, les tourelles c'est justement les passages les plus simples vu leur "IA" on peut faire ce qu'on veut avec.
kmplt242
Non non c'est du premier degré et j'assume totalement. Je suis devenu super flemmard. Et en fait ça me gonfle le côté casse tête/puzzle je l'ai acheté surtout pour l'ambiance, et le scénario. Dommage que ce soit pas un FPS classique, mais qui pourrait avoir une partie puzzle au début et une partie classique par la suite.
Mougli
C'est quand même louche ce que tu dis, parce que les nouveaux éléments sont amenés un par un, et au final, ya pas tellement de combinaisons de fou des différents éléments.

Et pis non, quoi qu'en dise Nofrag, Portal c'est pas un FPS, c'est un Puzzle Game qui se joue à la première personne.
kmplt242
Ben j'ai même pas encore testé le gel, ça me gonfle d'avance, déjà que les trucs qui te propulsent ça m'a gavé... Et les laser aussi ça m'a gavé.

Bref je trouve ça dommage, le concept des portal est amplement suffisant, le concept de se taper une série de test était cool, ils auraient pu avoir un peu plus d'ambition et laisser le tomber le concept des tests, et en faire un vrai FPS basé sur le gameplay des portals, avec une partie exploration, des puzzles mais étalés sur la longueur, des ennemis à abbattre de manière intelligente et rompre avec les salles de tests.
Ash_95_
Exactement (et hélas) les nouveautés arrivent une par une.
Y a vraiment que sur les 2 derniers chapitres (je veux pas spoiler) où là les énigmes ont lieu sur des grands espaces et faut un peu réfléchir et subir quelques échecs pour les réussir.

edit: je suis d'accord avec mougli
YoGi
Ash_95_ : fait le co-op, ça arrive direct et y'a de sacré challenges !
kmplt242
Je sais pas pourquoi je m'étais mis en tête que dans Portal 2, ils avaient arrêté le côté tests, et que c'était plus ouvert, plus classique tout en conservant l'originalité du 1, j'aurais du lire les tests avant de l'acheter...
Ash_95_
YoGi a écrit :
Ash_95_ : fait le co-op, ça arrive direct et y'a de sacré challenges !


Oui c'est prévu mais le mec avec qui je dois le faire n'a pas fini le solo
mesterial
Je n'ai toujours pas fini le solo car je joue avec parcimonie pour pas-tout-finir-d'un-coup-en-3h-kikoolol, et quand même, même si c'est beau, dans la première salle noyée, avec les "jumpers", les énormes plaques carrées qui se détachent du plafond font juste un petit plouf au milieu comme si c'était un caillou de 2 cm, c'est moyen!
Tout comme dans l'intro avec la chambre qui se fait transporter et démolir par des poutres métalliques, même sentiment que dans le début de l'EP2 (ou 1, je sais plus!) avec le train qui tombe en écroulant le pont : les structures métalliques font pas métalliques, mais carton tout mou, ca fait pas vrai du tout! A voir comment réagit le carton avec Havok non? :)
Sinon, rien à dire jusque là! :)
mesterial
Omnion le Proturobougre a écrit :


J'adore le principe, tu sembles être un personnage rare et savant.

Est-ce que tu ne manges pas toute ton assiette d'un coup pour ne pas-tout-engloutir-d'un-coup-comme-un-glouton ?

Est-ce que tu regardes les films en plusieurs fois pour ne pas-tout-regarder-d'un-coup-comme-un-sale-cinéphile ?

Est-ce que tu t'interromps pendant l'acte pour ne pas tout-lâcher-d'un-coup-comme-un-acteur-porno-angolais ?

Merde, c'est génial ce truc, on pourrait continuer pendant des heures.

Merci pour le troll!
mesterial
For Science.... we do what we do, because, we can?
Ah ok, je sais pour qui tu bosses! ;)

Je n'étalerais pas ma vie ici. Mais j'aime jouer à ce jeu quand je le fais. Et globalement, j'adore jouer au pc! C'est pas pour "faire durer", du pognon j'en ai, je ne me sens pas sali (sauf par tes propositions à mon encontre), l'anti-conformisme no comment si tu me connaissais, je suis pas épileptique, mon PC surchauffe pas malgré ce qu'il y a dedans, vi je suis un jeune bébé! Voila pour ta science.

(par contre s'inscrire limite pour dire tout ça, merci hein...)
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.
Je préférais l’époque gréco-romaine, on était plein et on se tapait. Là, je suis tout seul et vous me faites chier. - @DieuOfficiel
© Factornews 2001/2014